La Saint Valentin

Aller en bas

La Saint Valentin

Message  Invité le Lun 13 Fév - 23:16

Aujourd'hui 14 février dans le monde entier on célèbre la Saint Valentin fête des amoureux. Mais connaissez-vous son origine?

Le 14 février est le jour où les amoureux du monde entier s’attendent à ce que, d’une manière ou d’une autre, on leur dise: “Je t’aime.” Beaucoup n’ont la moindre idée de l’origine de cette fête. Ils ou Elles seraient sans doute surprises de la connaître.

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l'amitié[réf. nécessaire]. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.
À l’origine fête de l’Église catholique romaine, le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge mais avec l'amour physique. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.
À l’envoi de billets au XIXe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. Cependant, en Amérique du Nord, les échanges de cartes ne se font pas selon la conception européenne où la carte de Saint-Valentin est envoyée à une personne « unique ». Il n'est pas rare qu'une personne y envoie une dizaine de cartes, et même que des élèves d'école primaire en envoient à leur maîtresse d'école.
En France, le dessinateur Raymond Peynet est l'auteur d'illustrations emblématiques des « couples d'amoureux » et Georges Brassens a chanté les « amoureux des bancs publics »

Historique du jour de la Saint-Valentin
L’association du milieu du mois de février avec l’amour et la fertilité date de l’antiquité. Dans le calendrier de l’Athènes antique, la période de mi-janvier à mi-février était le mois de Gamélion, consacré au mariage sacré de Zeus et de Héra.
Dans la Rome antique, le jour du 14 février était nommé les lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fertilité, que l’on représente vêtu de peaux de chèvre. Les prêtres de Lupercus sacrifiaient des chèvres au dieu et, après avoir bu du vin, ils couraient dans les rues de Rome à moitié nus et touchaient les passants en tenant des morceaux de peau de chèvre à la main. Les jeunes femmes s’approchaient volontiers, car être touchée ainsi était censé rendre fertile et faciliter l’accouchement. Cette solennité païenne honorait Junon, déesse romaine des femmes et du mariage, ainsi que Pan, le dieu de la nature. Ce qu’on appelle la Saint-Valentin tire son origine dans la Grèce antique, à une époque où le culte du dieu Pan était en vogue. Ce dieu de la fertilité, que la mythologie présente comme un personnage mi-homme mi-bouc, au tempérament agité et imprévisible, terrorisait les humains. D’ailleurs, le terme français “panique” signifie littéralement “relatif à Pan”.
Pan était censé garder les troupeaux en jouant de la flûte. Cependant, il était facilement distrait. Il entretenait de multiples liaisons avec les nymphes et les déesses. Une sculpture le montre en train de faire des avances à Aphrodite, déesse de l’amour. Éros, le dieu de l’amour, voltige au-dessus d’eux en battant des ailes — exactement comme les cupidons représentés aujourd’hui sur les cartes de la Saint-Valentin.

Au moins trois saints différents sont nommés Valentin, tous trois martyrs1. Leur fête a été fixée le 14 février par décret du pape Gelase Ier, aux alentours de 498. C’est à cette date qu’ils sont mentionnés dans les premiers martyrologes2 :
Valentin de Rome, un prêtre qui a souffert le martyre à Rome dans la seconde moitié du IIIe siècle et qui a été enterré sur la Via Flaminia.
Valentin de Terni, un évêque d’Interamma (le Terni moderne), qui a également souffert le martyre dans la deuxième moitié du IIIe siècle et qui a également été enterré sur la Via Flaminia.
Le rapprochement entre la Saint-Valentin et l’amour courtois n’est mentionné dans aucune histoire ancienne et est considéré par des historiens comme une légende. Il existe une légende selon laquelle la fête de la Saint-Valentin a été créée pour contrecarrer la pratique des lupercales par les jeunes amoureux qui dessinaient leurs noms sur une urne, mais cette pratique n’est citée dans aucune source écrite de l’époque.
Il ne faut cependant pas oublier que la plupart des fêtes chrétiennes se sont substituées à des fêtes païennes : oui mais que viennent faire le ou les saints Valentin ? Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des lupercales)3. À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages.
Cette pratique laissait libre cours à beaucoup de tricheries de la part de couples officieux ainsi que des hommes qui visaient une jeune fille en particulier et notamment « la plus belle du village », très courtisée.
La première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au XIVe siècle en Angleterre, où l’on croyait que le 14 février était le jour où les oiseaux s'appariaient (lire entre autres « La Dame à la licorne »). Cette croyance est mentionnée dans les écrits de Geoffrey Chaucer au XIVe siècle. Il était courant durant cette période que les amoureux échangeassent des billets et qu’ils s’appellent chacun leur Valentin. Un de ces billets du XIVe siècle se trouverait à la British Library. Il est probable que nombre de légendes sur la Saint-Valentin aient été inventées pendant cette période. Parmi ces légendes, on trouve celles-ci :
La veille du martyre de Saint Valentin, il a glissé un « valentin » à la fille du geôlier qui aurait lu « de la part de votre Valentin ».
Pendant une période d’interdiction de mariage des soldats romains par l’empereur Claude II, Saint Valentin arrangeait secrètement les mariages4. Dans la plupart des versions de cette légende, le 14 février est la date liée à son martyre.
Ce fut Othon de Grandson, lors de la deuxième moitié du XIVe siècle, poète et capitaine à la cour d'Angleterre, qui fit connaître cette coutume dans le monde latin, notamment à la cour de Savoie : trente pour cent de sa poésie est dédiée à cette tradition. Citons par exemple La Complainte de Saint Valentin (I et II), La Complaincte amoureuse de Sainct Valentin Gransson, Le Souhait de Saint Valentin et Le Songe Saint Valentin.
Au début du XVe siècle, Charles d’Orléans fit connaître l'œuvre d'Othon à la cour de France. Il écrivit lui-même plusieurs poèmes dédiés à la Saint-Valentin. Par la suite, cette tradition se perdit dans le monde latin et ne fut réactualisée qu'au XIXe siècle.
Quoi qu’il en soit, le nom “sanctifié” ne peut cacher l’origine détestable de cette célébration. La Saint-Valentin est enracinée dans des rites païens; les véritables chrétiens ne la célèbrent donc pas (2 Corinthiens 6:14-18). Des expressions quotidiennes d’amour sincère sont de loin préférables aux fantaisies passagères d’une fête sentimentale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Saint Valentin

Message  Francis le Mar 14 Fév - 3:22

Quoi qu’il en soit, le nom “sanctifié” ne peut cacher l’origine détestable de cette célébration. La Saint-Valentin est enracinée dans des rites païens; les véritables chrétiens ne la célèbrent donc pas (2 Corinthiens 6:14-18). Des expressions quotidiennes d’amour sincère sont de loin préférables aux fantaisies passagères d’une fête sentimentale.
I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you Tu a raison Olracittes....,

je vous aimes tous ...TOUT LES JOURS I love you I love you I love you I love you I love you

avatar
Francis
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 332
Date d'inscription : 01/08/2010
Age : 65
Localisation : LEVIE , Alta-Rocca (Corse du Sud )

http://www.facebook.com/profile.php?id=100001437294995

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Saint Valentin

Message  mereta le Mar 14 Fév - 13:08

iaorana,

encore l'amour sincère pas sûre de le rencontrer dans ce monde égoïste - tout part en éclat même l'amour Crying or Very sad
quant à l'amour chrétien nous devons l'entretenir chaque jour il est sans hypocrisie.
avatar
mereta
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 563
Date d'inscription : 14/11/2011
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Saint Valentin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum