La salle était remplie de Témoins de Jéhovah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La salle était remplie de Témoins de Jéhovah

Message  Nathan le Ven 8 Juin - 3:35

VENERA GRIGORIEVA
NAISSANCE 1936
BAPTÊME 1994
PARCOURS Alors qu’elle était comédienne, dans les années 60, elle a joué dans un film de propagande soviétique. Depuis 1995, elle est pionnière permanente à Saint-Pétersbourg.
EN 1960, au début de ma carrière, on m’a confié le rôle principal du film documentaire Les Témoins de Dieu, projeté dans les cinémas soviétiques. Le film décrivait “ la redoutable secte des Témoins de Jéhovah ”, responsable de la mort de l’héroïne, Tania, dont je jouais le rôle. Dans le scénario, pour échapper à la “ secte ”, Tania s’enfuyait au milieu de la nuit, sans manteau et en pleine tempête de neige. Elle disparaissait dans la neige, alors que la voix du narrateur annonçait : “ Ainsi s’acheva la vie de Tania Vesselova. ” Ce scénario me plaisait. Et j’étais fière de participer au combat contre les Témoins de Jéhovah, même si je ne savais rien d’autre sur eux que ce qu’en disait le film.
Il était projeté dans les cinémas et les clubs de nombreuses villes soviétiques. À chaque fois, j’assistais à la première projection. Lorsque j’apparaissais sur la scène, à la fin du film, le public — qui à l’époque croyait aveuglément tout ce qu’on montrait à l’écran — poussait un soupir de soulagement, et j’entendais : “ Elle est en vie ! ” J’expliquais ensuite comment s’était passé le tournage et comment le réalisateur s’était servi d’effets spéciaux pour simuler la tempête de neige qui semblait engloutir l’héroïne après l’avoir propulsée dans un ravin.
Un jour, cependant, dans une salle bondée de Vychni Volotchek, dans le district de Kalinine (aujourd’hui Tver), la soirée a pris un tour légèrement inhabituel. Après la projection, un homme âgé m’a posé des questions qui ne portaient que sur la religion. J’ai soutenu la conception athée de l’origine de la vie sur terre. Personne ne posait de questions en rapport avec le film. M’éclipsant dans les coulisses, je suis allée interroger l’organisateur de l’événement : “ Qui est l’homme avec lequel je viens de parler ? ”
“ C’est le chef de la secte. La salle est remplie de Témoins de Jéhovah — de personne d’autre ”, m’a-t-il répondu. Je venais donc de faire connaissance, sans le savoir, avec les Témoins de Jéhovah. Cette rencontre m’a donné envie de lire la Bible, mais je n’ai pas réussi à m’en procurer une. Puis, après mon mariage avec un Polonais, nous sommes partis nous installer en Pologne. En 1977, deux sœurs ont frappé à la porte. Bientôt j’étudiais la Bible avec elles. J’ai appris à aimer ce livre et, pour mon mari et moi, les Témoins sont devenus des amis. Puis, en 1985, mon père est tombé malade et nous l’avons rejoint à Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg). Je priais Jéhovah de m’aider à rencontrer des frères et sœurs.
Finalement, je suis devenue Témoin de Jéhovah. Cela fait maintenant 12 ans que je suis pionnière permanente. Zdzisław, mon mari, est assistant ministériel. Nous faisons partie d’une congrégation de Saint-Pétersbourg.
Je sais par expérience que l’industrie cinématographique a le pouvoir de tromper les masses “ au moyen de la ruse dans l’invention de l’erreur ”. (Éph. 4:14.) Je n’aurais jamais imaginé, alors que je participais à un film de propagande, que 30 ans plus tard je serais Témoin de Jéhovah.

yb08 Russie pp.214,215
avatar
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 440
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : par GPS guide pour le salut

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum