De la richesse de la langue française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la richesse de la langue française

Message  Nathan le Ven 22 Juin - 23:15

Les Arabes m'ont apporté le mot hasard et du coup m'ont amené à réfléchir au mystère de /'imprévisibilité de demain, non contenu dans aujourd'hui; les Hébreux m'ont apporté Ie mot manne et du coup m'ont conduit à considérer la richesse de ce que l'univers, autour de moi, produit.
Au total, ma langue n'est pas « la plus belle », ce qui ne veut rien dire, elle est belle parce qu'elle s'est enrichie de toutes les autres. Je suis Français parce que mes parents étaient Français; mais si je remonte assez loin ma généalogie, je découvre des ancêtres d'un peu partout.
J e n'appartiens pas à une race, j'appartiens à l'espèce humaine et la richesse de cette espèce vient de ce que les hommes ont le pouvoir étrange de se faire cadeau les uns aux autres de toutes leurs interrogations à propos du monde qui les entoure et surtout à propos d'eux–mêmes. Albert Jacquard

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Par Allah, voilà un futur sultan, un nabab de la finance!», s'écrièrent- ils tout heureux. Et ils accrochèrent la précieuse pierre au cou de l'enfant comme talisman.
En attendant de le voir atteindre le zénith de sa destinée, ses parents lui firent une vie de pacha : pour protéger ses voies respiratoires, ils brûlaient en permanence des essences de santal, de benjoin, de camphre et de bergamote. Pour qu'il ne prît pas froid, il fut placé sous un baldaquin en mohair. Pour qu'il conservât une peau soyeuse, il fut enduit de talc tous les jours et ne fut revêtu que de percale et de satin. Son régime alimentaire n'avait rien de mesquin : caviar, épinard, massepain, oranges, bananes et les sirops les plus rares formaient la base de son ordinaire.

Hélas en grandissant le benjamin perdit son air séraphique et les parents leurs illusions: il n'avait rien du génie escompté. Un jour, en rentrant de la médersa, il leur déclara tout net que chiffres, algèbre, alchimie et sourates, et tout ça c’était du kif-kif et du charabia et purs salamalecs pour vieux turbans. Ça ne valait pas une roupie! Ce fut un joli tohu-bohu dans l'éden familial.
La mère devint toute écarlate, s’écroula sur un sofa et se lança dans des jérémiades sans fin. Le père tout aussi cramoisi saisit une cravache, perdit son colback, brisa une carafe mais réussit à attraper son fils et ne le relâcha que lorsque ses fesses furent rouge carmin. Les voisins, attirés par le ramdam, donnèrent naturellement raison au père.
Mais, rien n'y fit: l'enfant se mit à courir les souks, à faire la nouba avec tous les lascars des gourbis et à se lancer dans des algarades épiques avec tous les janissaires du sultan. »



Ce texte est constitué d’un grand nombre de mots arabes, hébreux, perses, latins, etc… : à l’aide d’un dictionnaire, retrouvez leur origine.
avatar
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 440
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : par GPS guide pour le salut

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum