Vous pouvez améliorer votre mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous pouvez améliorer votre mémoire

Message  Invité le Mar 15 Oct - 22:38

Vous pouvez améliorer votre mémoire


“ J’ai une très mauvaise mémoire. ” Vous êtes-vous déjà exprimé ainsi ? Si c’est le cas, ne désespérez pas. Quelques petites astuces et un peu d’effort peuvent améliorer les choses de façon surprenante. Ne sous-estimez pas votre cerveau. Il recèle d’étonnantes capacités.
Comment le cerveau remplit-il ses remarquables fonctions ? Ces dernières années, on l’a étudié comme jamais auparavant. Pourtant, même si la connaissance du cerveau a progressé, on sait encore très peu de chose sur la façon dont il fonctionne.
Ainsi, les mécanismes permettant l’apprentissage et la mémoire ne sont pas pleinement compris, bien que les chercheurs s’efforcent d’élucider ce mystère. On estime de 10 à 100 milliards le nombre des neurones ; ces cellules nerveuses de notre cerveau permettent d’apprendre et de se souvenir. En outre, les neurones sont reliés les uns aux autres par des connexions au moins dix mille fois plus nombreuses qu’eux. Selon une théorie, ces connexions, ou synapses, se renforcent lorsqu’on les utilise, permettant ainsi l’apprentissage.
Lorsque nous vieillissons, nos capacités intellectuelles ont tendance à décliner et nos gestes à se ralentir. Les cellules du cerveau ne se renouvellent pas et, semble-t-il, les adultes en perdent continuellement. Mais dans la mesure où nous utilisons notre cerveau, nous pouvons conserver nos capacités intellectuelles plus longtemps.
Notre disposition d’esprit agit sur notre cerveau. Une vision optimiste et joyeuse de la vie améliore son fonctionnement, et ce quel que soit notre âge. En outre, si une certaine tension peut être profitable, lorsqu’elle devient chronique et excessive, elle restreint l’efficacité du cerveau. Faire de l’exercice peut soulager ces tensions mentales.
Ces idées ont beau se vouloir encourageantes, nous continuons peut-être à oublier des choses importantes, et ce peu importe notre âge. Pouvons-nous nous améliorer ? Considérons un des principaux domaines qui posent problème à la plupart des gens : se souvenir du nom des personnes rencontrées.
Se souvenir des noms
Nous pouvons acquérir une meilleure mémoire des noms par quelques moyens simples. L’intérêt que nous portons à la personne facilite les choses. Les gens attachent de l’importance à leur nom. On est souvent incapable de se souvenir d’un nom faute de l’avoir bien compris lors des présentations. C’est pourquoi il faut être sûr d’avoir bien entendu le nom de celui qui se présente. Si nécessaire, on peut lui demander de répéter son nom, voire de l’épeler. Il faut également l’utiliser plusieurs fois au cours de la conversation et saluer la personne par son nom avant de la quitter. Ces quelques points donnent des résultats surprenants.
Il est également possible de développer sa mémoire des noms en associant un nom à une image mentale. C’est encore plus efficace si on arrive à rendre cette image vivante.
Imaginons que quelqu’un ne parvienne pas à se rappeler le nom d’une de ses connaissances qui s’appelle Olivier. Lorsqu’il rencontre cette personne, il se dit alors que le mot “ olivier ” peut aussi désigner un arbre. Il se représente l’homme caressant l’écorce ligneuse d’un olivier centenaire. La méthode est efficace ; le nom Olivier sera gravé dans son esprit.
Évidemment, chaque nom ne désigne pas une chose concrète, aussi faut-il parfois lui substituer un mot qui lui ressemble. Le mot de substitution n’a pas besoin d’avoir exactement la même sonorité que le nom. Votre mémoire sera aidée par l’association d’idées. En choisissant des mots de substitution et en construisant des images mentales qui vous sont propres, la perception est beaucoup plus nette.
Si cette méthode exige des efforts pendant quelque temps, elle est toutefois efficace. Harry Lorayne, qui l’expose dans son livre Comment développer une mémoire super-puissante, l’a utilisée lors de réceptions. Il dit : “ Il m’est arrivé maintes fois d’avoir à faire connaissance avec cent ou deux cents personnes en quinze minutes ou moins, sans oublier un seul nom ! ”
Mémoriser une liste
Comment apprendre à se souvenir d’une liste d’objets n’ayant aucun rapport entre eux ? En utilisant le système de la chaîne, qui est une méthode simple. Voici en quoi elle consiste : il faut tout d’abord construire une image visuelle pour chaque objet de la liste, puis associer l’image du premier objet avec celle du second, ensuite celle du second avec celle du troisième et ainsi de suite.
Supposons que vous deviez acheter cinq articles dans un supermarché : du lait, du pain, une ampoule électrique, des oignons et de la glace. Commencez par associer le lait au pain. Imaginez-vous en train de verser du lait sortant d’une miche de pain. Bien que l’image soit quelque peu ridicule, elle vous aidera à graver ces articles dans votre mémoire. En outre, efforcez-vous de vous inclure dans l’image mentale en vous imaginant en train de verser le lait.
Après avoir associé le lait et le pain, passez à l’article suivant, l’ampoule électrique. Vous pourriez rattacher le pain à l’ampoule en vous représentant occupé à visser la miche dans une douille. Puis associez l’ampoule aux oignons : cette fois vous pleurez en épluchant une ampoule électrique géante. Vous obtiendrez de meilleurs résultats en faisant vous-même les associations. Voyez-vous comment associer les deux derniers articles, les oignons et la glace ? Vous pourriez peut-être vous représenter mangeant de la glace à l’oignon !
Essayez de vous rappeler cette liste. Faites maintenant l’essai avec une liste de votre invention. Elle peut être aussi longue que vous le voulez. Souvenez-vous que les associations comiques, ridicules ou disproportionnées aident davantage à mémoriser. Essayez de faire vivre les images mentales et remplacez un objet par un autre.
Certains objecteront peut-être que cette méthode prend plus de temps que de mémoriser simplement la liste. En fait, il faut plus de temps pour l’expliquer que pour la mettre en œuvre. Lorsque vous en aurez pris l’habitude, vous trouverez rapidement les associations et vos capacités de mémorisation ainsi que votre vitesse d’apprentissage seront bien meilleures qu’en essayant d’apprendre sans moyen mnémotechnique. Quinze personnes à qui l’on a demandé de se rappeler une liste de 15 articles n’ayant aucun lien entre eux sans utiliser de système de mémorisation se rappelaient 8,5 articles en moyenne. En utilisant le système de la chaîne avec une autre liste, le même groupe a retenu 14,3 objets en moyenne. Bien sûr, si vous pensez à prendre la liste de vos courses, vous n’oublierez aucun des 15 objets ; 100 % de réussite assurée !
Se souvenir de ce qu’on lit
Dans cette civilisation de l’information, il est parfois difficile d’étudier avec efficacité. L’étude est indispensable à l’école, au travail, pour sa culture personnelle et pour se préparer à prendre la parole en public. Un chrétien doit en outre se réserver du temps pour étudier individuellement la Bible. — Jean 17:3.
‘ Mais je n’arrive pas à me rappeler ce que j’ai étudié ’, direz-vous peut-être. Comment y remédier ? En faisant en sorte de tirer réellement profit du temps consacré à l’étude, il vous sera plus facile de vous souvenir de ce que vous avez lu. Voici quelques suggestions.
Pour étudier, il est important de s’organiser. Il faut avoir ses livres, ses stylos et du papier à portée de la main. Si possible, installez-vous dans un cadre agréable et suffisamment éclairé offrant peu de sources de distraction. Éteignez la radio et la télévision.
Prévoyez un moment fixe pour l’étude. Pour certains, étudier un peu chaque jour peut s’avérer plus efficace qu’un long moment d’étude de temps à autre. Il vaut mieux répartir son temps en plusieurs sessions d’étude. Plutôt que d’étudier sans interruption pendant deux heures, il est préférable de diviser cette durée en sessions de 25 à 40 minutes chacune, avec de courtes pauses de quelques minutes entre deux. Des recherches ont montré que cela favorise la mémorisation.
Déterminez à l’avance ce que vous voulez étudier. Cela facilite la concentration. Avant de commencer un livre, feuilletez-le pendant quelques minutes. Regardez le titre, examinez la table des matières, qui donne le plan du livre. Puis lisez la préface ou l’introduction, car il se peut que l’auteur y présente son but et son opinion.
Avant de commencer à lire un chapitre, survolez-le. Regardez les intertitres, les illustrations, les tableaux, les encadrés ainsi que le premier et le dernier paragraphes. Jetez un coup d’œil à la première phrase de chaque paragraphe. Ces phrases constituent souvent la trame du raisonnement. Captez l’idée générale. Demandez-vous : ‘ Qu’est-ce que l’auteur a voulu prouver ? Qu’est-ce que ces renseignements vont m’apporter ? Quelles sont les idées principales ? ’
Il est important de se concentrer. Vous devez vous investir complètement. Le secret consiste à rendre votre étude aussi vivante que possible. Développez votre enthousiasme en vous arrêtant sur les aspects pratiques des idées. Visualisez-les. Si ce que vous lisez s’y prête, stimulez vos sens en imaginant l’odeur, le goût et le toucher.
Une fois que vous avez saisi l’esprit des matières présentées, vous êtes prêt à prendre des notes. Des notes prises de la bonne façon peuvent vous permettre de comprendre plus vite et de mémoriser les renseignements. Il n’est pas nécessaire de noter des phrases entières, mais des mots ou des expressions clés permettront de retenir les idées principales.
Comprendre les idées ne veut pas forcément dire s’en souvenir en détail dans l’avenir. À vrai dire, 24 heures après avoir consacré du temps à apprendre quelque chose, on oublie au moins temporairement jusqu’à 80 % des renseignements reçus. Cela peut sembler décourageant ; toutefois, une partie plus ou moins importante de ces 80 % peut être récupérée en révisant les matières. Chaque fois que vous étudiez, réservez-vous quelques minutes pour faire une révision. Si possible, refaites une révision le lendemain, puis une semaine plus tard et enfin un mois plus tard. Si vous essayez cette méthode, vous tirerez le maximum de profit des moments que vous consacrez à l’étude et vous vous souviendrez de ce que vous avez lu.
Ne sous-estimez pas votre cerveau. Vous pouvez améliorer votre capacité de mémorisation. Un scientifique a dit du cerveau que c’est “ la chose la plus complexe que nous ayons découverte dans l’univers jusqu’à présent ”. Il témoigne de l’extraordinaire sagesse et de la puissance de Celui qui l’a créé, Jéhovah. — Psaume 139:14.

g96 8/4 12-15

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pouvez améliorer votre mémoire

Message  JORDAN le Mer 16 Oct - 3:32

Merci mon cher titi pour ce très bon commentaire qui est réellement excellent,
Il faut effectivement avoir une très bonne disposition d'esprit et s'intéresser sincèrement à tout ce qu'on fait pour sois, mais aussi pour les autres.
Bien fraternellement et que Jéhovah te bénisse, amen

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
JORDAN
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2537
Date d'inscription : 21/03/2010

http://vousavezlaparole.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum