“ Moi je ne t’oublierai pas ”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

“ Moi je ne t’oublierai pas ”

Message  Yasashi le Dim 1 Déc - 22:39


“ Moi je ne t’oublierai pas ”


Jéhovah s’intéresse-t-il vraiment à son peuple ? Si oui, à quel point ? La seule façon de connaître la réponse est de voir ce qu’il révèle lui-même. Dans la Bible, il indique clairement ses sentiments. Examinons les paroles d’Isaïe 49:15.
Pour illustrer l’affection qu’il a pour son peuple, Jéhovah, par l’intermédiaire d’Isaïe, utilise un des exemples les plus touchants qui soient. Il commence par poser cette question qui ne laisse pas indifférent : “ Une femme peut-elle oublier son nourrisson, afin de ne pas avoir pitié du fils de son ventre ? ” À première vue, la réponse semble évidente. Comment une mère qui allaite pourrait-elle oublier son nourrisson ? Nuit et jour son bébé dépend entièrement d’elle — et il lui fait savoir quand il a besoin d’attention ! Mais la question de Jéhovah est plus profonde.
Pourquoi une mère allaite-t-elle son bébé et pourvoit-elle à tous ses besoins ? Est-ce seulement pour calmer ses pleurs ? Non. Une mère éprouve une “ pitié ” naturelle pour le “ fils de son ventre ”. Le verbe hébreu traduit ici par “ avoir pitié ” est rendu ailleurs par “ faire miséricorde ”. (Exode 33:19 ; Isaïe 54:10.) Ce terme hébreu emporte l’idée de tendre compassion pour celui qui est sans défense ou vulnérable. La compassion d’une mère pour son nourrisson est l’un des sentiments les plus forts qui existent.
Malheureusement, toutes les mères n’ont pas pitié du bébé qui attend de téter. “ Ces femmes même peuvent oublier ”, dit Jéhovah. Nous vivons dans un monde où de nombreux humains sont “ sans fidélité, sans affection naturelle ”. (2 Timothée 3:1-5.) Nous entendons parfois que des mères négligent, maltraitent ou abandonnent leur nouveau-né. À propos d’Isaïe 49:15, on lit dans un ouvrage biblique : “ Les mères sont imparfaites et leur amour est parfois étouffé par la déchéance. Même l’amour humain le plus fort peut faillir. ”
“ Mais moi je ne t’oublierai pas ”, assure Jéhovah. À ce stade, nous percevons l’objet de la question posée en Isaïe 49:15. Il s’agit plus d’un contraste que d’une comparaison. Contrairement aux mères imparfaites qui peuvent manquer de compassion envers leur bébé sans défense, Jéhovah ne manquera ni n’oubliera jamais de témoigner de la compassion à ses adorateurs dans le besoin. L’ouvrage évoqué plus haut fait à juste titre ce commentaire : “ Ceci est l’une des plus grandes, si ce n’est la plus grande, expressions de l’amour de Dieu de l’Ancien Testament. ”
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: “ Moi je ne t’oublierai pas ”

Message  Invité le Dim 1 Déc - 23:36

Les gens qui placent leurs espoirs dans le système actuel doivent avoir de sinistres pressentiments quand ils pensent à demain, car le monde est pris de “ douleurs ” de plus en plus fortes (Matthieu 24:Cool. Par contre, ceux qui espèrent en Jéhovah n’éprouvent pas de telles craintes. Ils continueront à ‘ résider en sécurité et à vivre tranquilles sans redouter le malheur ’. (Proverbes 1:33.) Parce qu’ils ne fondent pas leur espérance sur le système actuel, ils suivent joyeusement le conseil de Paul : “ Que votre manière de vivre soit exempte d’amour de l’argent, tandis que vous vous contentez des choses présentes. Car il a dit : ‘ Je ne te quitterai en aucune façon ni ne t’abandonnerai en aucune façon. ’ ” — Hébreux 13:5.
14 “ En aucune façon ” ; cette expression marquante appuie bien l’idée que Dieu prendra soin de nous. Jésus nous a, lui aussi, donné l’assurance que Dieu se soucie de nous avec amour : “ Continuez donc à chercher d’abord le royaume et sa justice, et toutes ces autres choses [les choses matérielles indispensables à la vie] vous seront ajoutées. Donc, ne vous inquiétez jamais du lendemain, car le lendemain aura ses propres inquiétudes. ” (Matthieu 6:33, 34). Jéhovah sait combien il est difficile pour nous d’être zélés dans les activités liées au Royaume tout en assumant la lourde responsabilité de subvenir à nos besoins physiques. Ayons donc pleinement confiance en sa capacité et en son désir de veiller à nos besoins. — Matthieu 6:25-32 ; 11:28-30.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: “ Moi je ne t’oublierai pas ”

Message  JORDAN le Lun 2 Déc - 8:32

Même l’amour humain le plus fort peut faillir. ”
“ Mais moi je ne t’oublierai pas ”, assure Jéhovah. À ce stade, nous percevons l’objet de la question posée en Isaïe 49:15. Il s’agit plus d’un contraste que d’une comparaison. Contrairement aux mères imparfaites qui peuvent manquer de compassion envers leur bébé sans défense, Jéhovah ne manquera ni n’oubliera jamais de témoigner de la compassion à ses adorateurs dans le besoin.
Oui effectivement, Jéhovah est réellement le seul qui puisse nous témoigner dans la compassion, il a donné son fils unique engendré
2 Corinthiens 5:14 Car l’amour que le Christ a nous oblige, parce que nous avons jugé ceci : qu’un seul homme est mort pour tous ; ainsi donc, tous étaient morts ; 15 et il est mort pour tous afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort pour eux et a été relevé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
JORDAN
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2537
Date d'inscription : 21/03/2010

http://vousavezlaparole.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: “ Moi je ne t’oublierai pas ”

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum