Vendredi 13 décembre

Aller en bas

Vendredi 13 décembre Empty Vendredi 13 décembre

Message  Yasashi le Mer 11 Déc - 22:24

Texte pour le Vendredi 13 décembre

Laissez l’un et l’autre croître ensemble jusqu’à la moisson. — Mat. 13:30.



Dans une parabole, Jésus a laissé entendre qu’il y aurait toujours sur la terre de véritables chrétiens oints. Il les a comparés à du blé au milieu duquel pousse de la mauvaise herbe. Nous ne pouvons déterminer avec certitude quelles personnes ont défendu courageusement la Parole de Dieu et dénoncé les enseignements non bibliques de l’Église, mais nous pouvons être sûrs qu’il y en a toujours eu. Par exemple, l’archevêque Agobard de Lyon (779-840) s’insurgea contre le culte des images, la dédicace d’églises à des saints, ainsi que la liturgie et les rituels non conformes aux Écritures. L’évêque Claude de Turin, un de ses contemporains, rejeta lui aussi les traditions ecclésiastiques et condamna les prières adressées aux saints et la vénération des reliques. Au XIe siècle, l’archidiacre Bérenger de Tours fut excommunié pour avoir rejeté l’enseignement catholique de la transsubstantiation. Pour lui, l’autorité de la Bible devait l’emporter sur les traditions de l’Église. w12 15/1 1:14, 15.


Au XIIe siècle, deux hommes attachés à la vérité biblique se distinguèrent : Pierre de Bruys et Henri de Lausanne. Le premier quitta la prêtrise, car il ne parvenait pas à concilier les Écritures et les enseignements catholiques relatifs au baptême des petits enfants, à la transsubstantiation, aux prières pour les morts et à l’adoration de la croix. En 1140, ses croyances lui valurent d’être brûlé vif. Le second, qui était moine, dénonça les pratiques corrompues de l’Église ainsi que le caractère non biblique de la liturgie. Il fut arrêté en 1148 et finit ses jours en prison.
Yasashi
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vendredi 13 décembre Empty Re: Vendredi 13 décembre

Message  Invité le Jeu 12 Déc - 23:26

Tout au début du XIIe, deux grands dissidents apparurent en France. Ils se nommaient Pierre de Bruys et Henri de Lausanne. Le premier quitta la prêtrise à cause de divergences de vues sur des doctrines aussi importantes que le baptême des enfants, la transsubstantiation, les prières pour les morts, l'adoration de la croix et l'utilité des églises. Expulsé des diocèses des Alpes méridionales, il se mit à prêcher directement aux habitants du sud de la France et fit de nombreux disciples. Il périt sur le bûcher à Saint-Gilles, près d'Arles, en 1140.

Henri de Lausanne (Henri de Cluny) repris son oeuvre. Dès 1101, il avait commencé à critiquer hardiment la liturgie ecclésiastique, la corruption du clergé de son époque et le système hiérarchique. Il soutenait que la Bible était la seule règle en matière de foi et de culte. Il commença à prêcher au Mans, dans l'Ouest de la France.Au début du XIIIe siècle, on trouvait des Vaudois, non seulement dans le midi de la France et le Nord de l'Italie, mais aussi dans l'Est et le Nord de la France, dans les Flandres, en Allemagne, en Autriche et même en Bohème, où Valdo serait mort en 1217.La croyance fondamentale des premiers Vaudois était que la Bible constitue l'unique source de vérité dans le domaine religieux. Ces gens cherchaient la vérité chrétienne à tâtons. Mais il semblerait, d'après certains récits, que les Vaudois n'aient pas rétabli la vérité sur des doctrines telles que la trinité, l'immortalité de l'âme et l'enfer de feu.

En revanche, ils comprenaient suffisamment bien la Bible pour rejeter le culte des images, la transsubstantiation, le baptême des nouveau-nés, le purgatoire, le culte de Marie, les prières pour les saints, la vénération de la croix et des reliques, la repentance sur le lit de mort, la confession aux prêtres, les messes pour les morts, les indulgences, le célibat des prêtres et l'usage d'armes charnelles. Ils ne voulaient pas non plus des édifices religieux somptueux et imposants, et ils assimilaient "Babylone la Grande, la mère des prostituées" à l'Eglise romaine de laquelle ils invitaient leurs auditeurs à s'enfuir. - Révélation 17:5 ; 18:4.
Ils considéraient Jésus comme le seul intermédiaire entre Dieu et l'homme. Pour eux, puisque Jésus était mort une fois pour toutes, son sacrifice n'avait pas besoin d'être répété par un prêtre pendant la messe. Les premiers Vaudois célébraient le Mémorial de la mort du Christ une fois par an, en se servant du pain et du vin comme symboles. Ils soutenaient qu'il n'était pas nécessaire d'aller dans une église pour adorer Dieu. Ils tenaient des réunions clandestines là où ils pouvaient, parfois dans des granges ou dans des maisons particulières. Là, ils étudiaient la Bible et formaient les nouveaux prédicateurs, qu'ils envoyaient toujours avec un compagnon plus expérimenté. Ils allaient deux par deux de ferme en ferme et, dans les villes et les villages, de maison en maison. Leurs enfants commençaient dès le plus bas âge à apprendre les Evangiles et les épîtres. La prédication des diacres, des prêtres, des évêques, consistait surtout en citations bibliques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vendredi 13 décembre Empty Re: Vendredi 13 décembre

Message  JORDAN le Ven 13 Déc - 3:41

Par exemple, l’archevêque Agobard de Lyon (779-840) s’insurgea contre le culte des images, la dédicace d’églises à des saints, ainsi que la liturgie et les rituels non conformes aux Écritures. L’évêque Claude de Turin, un de ses contemporains, rejeta lui aussi les traditions ecclésiastiques et condamna les prières adressées aux saints et la vénération des reliques. Au XIe siècle, l’archidiacre Bérenger de Tours fut excommunié pour avoir rejeté l’enseignement catholique de la transsubstantiation. Pour lui, l’autorité de la Bible devait l’emporter sur les traditions de l’Église. w12 15/1 1:14, 15.

Malgré tous leurs efforts, les ennemis de la vérité biblique ne sont pas parvenus à en empêcher la propagation. “ La parole de Dieu n’est pas liée ”, lit-on en 2 Timothée 2:9. En 1870, une poignée d’hommes désireux d’approfondir leur compréhension des Écritures se sont mis à chercher la vérité.
Aujourde'hui..
Bien oui, comme quoi certains sont sincères et nous sommes là aux coté de l'esclave pour les faire sortir et les aider à progresser dans le culte pur et approuvé par Jéhovah Matth24:45

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
JORDAN
JORDAN
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2537
Date d'inscription : 21/03/2010

http://vousavezlaparole.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Vendredi 13 décembre Empty Re: Vendredi 13 décembre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum