QUESTION BIBLIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

QUESTION BIBLIQUE

Message  Nathan le Ven 13 Déc - 22:50

En lisant ma portion journalière de la Bible et arrivé au chapitre 5 du livre de la Genèse une question surgit:● Pour dire que le déluge eut lieu 1 656 ans après la création d’Adam, on se base sur les âges de la généalogie présentée en Genèse, chapitre 5. La Bible nous apprend à quel âge chacun des personnages cités est devenu père du suivant. Mais ces personnages ne pouvaient-ils être quelques mois plus vieux ou plus jeunes que l’âge indiqué, ce qui modifierait considérablement le total?Alors j'ai fait mes recherches et voici la réponse

Le chapitre 5 de la Genèse nous présente de façon détaillée une lignée qui va d’Adam à Noé. Il nous dit à quel âge chacun des chaînons est devenu père du suivant. Par exemple, nous lisons qu’‘Adam vécut cent trente ans, puis qu’il devint père de Seth’. (Gen. 5:3.) Nous obtenons ainsi le tableau suivant:
De la création d’Adam
 jusqu’à la naissance de Seth              130 ans
Jusqu’à la naissance d’Énosch               105  ”
Jusqu’à la naissance de Kénan                90  ”
Jusqu’à la naissance de Mahalalel            70  ”
Jusqu’à la naissance de Jarèd                65  ”
Jusqu’à la naissance d’Hénoch               162  ”
Jusqu’à la naissance de Métuschélah          65  ”
Jusqu’à la naissance de Lamech              187  ”
Jusqu’à la naissance de Noé                 182  ”
De la naissance de Noé
 jusqu’au déluge                           600  ”
                                         —————————
Total                                     1 656 ans
Mais certains se sont demandé: ‘Et s’il y avait quelques mois de décalage à chaque fois? Si Adam avait 130 ans et 4 mois à la naissance de Seth, et si Seth avait 105 ans et 4 mois quand il devint père, etc.? Trois mois de plus à chaque fois modifieraient d’environ trois ans la somme des années qui se sont écoulées entre la création d’Adam et le déluge. Le cas est-il plausible?’
Honnêtement, nous n’avons aucune raison valable de le croire.
Ce serait spéculer de soutenir qu’Adam avait 130 ans et 4 mois à la naissance de Seth. Quelqu’un d’autre pourrait aussi avancer que Seth avait 105 ans moins 4 mois quand Énosch naquit. Dans ce cas, les différences s’annuleraient ou, du moins, elles ne changeraient pas grand-chose au total des âges.
Ceci dit, il y a une chose qu’il ne faut pas oublier: La Bible passe bien souvent sous silence l’âge du père dans des cas où le fils était pourtant un personnage bien plus important que Mahalalel ou Jarèd. Par exemple, quel âge avait Elcanah à la naissance de Samuel, Jessé à la naissance de David (ou de ses frères), Zacharie à celle de Jean le baptiseur, et Joseph (ou Marie) à celle de Jésus? La Bible ne le dit pas. Cependant, elle donne l’âge des chaînons humains qui composèrent la lignée d’Adam à Noé. Pourquoi?
Il semble évident que Dieu fit consigner ces faits dans sa Parole en sachant que ses adorateurs l’étudieraient et se serviraient de ces renseignements. Est-il raisonnable de penser que Dieu ait fourni certains chiffres bien particuliers, pour que ceux-ci induisent en erreur ceux qui s’en serviraient? Non; contrairement au Diable, Jéhovah Dieu n’est pas un menteur ni un trompeur (I Sam. 15:29; Jean 8:44). S’il a inclus certains renseignements dans sa Parole, nous pouvons les employer en toute confiance, sûrs de leur exactitude.
Les indications généalogiques de Genèse, chapitre 5, nous permettent de déterminer que le déluge eut lieu 1 656 ans après la création d’Adam. Elles nous aident aussi à nous rendre compte de l’âge inhabituel auquel des hommes sont devenus pères, ainsi que de leur longévité. Cependant, le récit nous dit qu’ils finirent par ‘mourir’, soulignant par là que nous avons tous besoin du sacrifice rédempteur de Jésus Christ (I Tim. 2:6; Rom. 6:23). Grâce à notre foi en Jésus, nous pourrons vivre plus longtemps qu’Adam (qui vécut 930 ans) et que Métuschélah (qui vécut 969 ans); oui, nous pourrons vivre éternellement.

w81 1/1 p.31
avatar
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 440
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : par GPS guide pour le salut

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUESTION BIBLIQUE

Message  Yasashi le Sam 14 Déc - 23:20

Merci Nathan pour ses bonnes recherches c'est très intéressant  study 
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUESTION BIBLIQUE

Message  Nathan le Dim 15 Déc - 0:05

Puisque Jéhovah interdit l’idolâtrie, pourquoi n’a-t-il pas puni Aaron pour avoir fabriqué le veau d’or ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans la Bible, le Veau d’or est un symbole de l’idolâtrie et de l’intolérance religieuse, lors de l’épisode de l’Exode du peuple hébreu de l’Égypte vers la « terre promise ».
En fabriquant le veau d’or, comme le raconte Exode chapitre 32, Aaron a désobéi à la loi divine sur l’idolâtrie (Ex. 20:3-5). Par conséquent, “ Jéhovah s’est fortement irrité [contre Aaron], jusqu’à vouloir l’anéantir, mais [Moïse a] supplié aussi en faveur d’Aaron, à cette même époque ”. (Deut. 9:19, 20.) La supplication de Moïse, un homme juste, a-t-elle eu “ beaucoup de force ” dans le cas d’Aaron (Jacq. 5:16) ? Il semble en effet que, en réponse à cette prière ainsi que pour au moins deux autres raisons, Jéhovah a exaucé Moïse et n’a pas puni Aaron.
L’une des raisons est apparemment liée à la fidélité qu’Aaron avait démontrée auparavant. Lorsque Moïse avait reçu la mission de paraître devant Pharaon et de faire sortir les Israélites d’Égypte, Jéhovah avait nommé Aaron pour l’accompagner et lui servir de porte-parole (Ex. 4:10-16). Les deux hommes avaient obéi et avaient paru de nombreuses fois devant le souverain égyptien, affrontant sa dureté de cœur. Ainsi, déjà en Égypte, Aaron avait démontré sa fidélité à Jéhovah et sa fermeté. — Ex. 4:21.
Considérons également ce qui a amené Aaron à fabriquer le veau d’or. Cela faisait 40 jours que Moïse était sur le mont Sinaï. Quand “ le peuple [a vu] que Moïse tardait à descendre de la montagne ”, ils ont persuadé Aaron de leur faire une idole. Ce dernier a accepté et a fabriqué une statue de veau en or (Ex. 32:1-6). En fondant l'or il construisit un veau d’or qu’ils adorèrent à l’imitation du taureau Apis qui était adoré en Égypte. Lorsque Moïse descendit du mont Sinaï, et qu’il vit les Hébreux adorer une idole, contrairement au troisième Commandement, il fut pris d’une si grande colère qu’il brisa les Tables de la Loi sur un rocher. Toutefois, ses actions ultérieures ont révélé qu’il n’était pas de cœur avec le mouvement idolâtrique, mais qu’il avait simplement cédé à la pression. Lorsque Moïse a provoqué le règlement de l’affaire, tous les fils de Lévi — dont Aaron — ont fermement pris position pour Jéhovah. Trois mille idolâtres, les principaux responsables de la rébellion, ont été tués. — Ex. 32:25-29.
Moïse a ensuite déclaré au peuple : “ Vous avez péché [...] d’un grand péché ”. (Ex. 32:30.) Aaron n’était donc pas le seul à être coupable. Tant lui que le peuple ont bénéficié de la grande miséricorde de Jéhovah.
Après l’épisode du veau d’or, Jéhovah a ordonné qu’Aaron soit installé en tant que grand prêtre. “ Tu devras revêtir Aaron des vêtements sacrés, a commandé Dieu à Moïse, puis tu devras l’oindre et le sanctifier, et il devra alors me servir en tant que prêtre. ” (Ex. 40:12, 13). À l’évidence, Jéhovah lui avait pardonné sa faiblesse. Dans son cœur, Aaron soutenait fidèlement le vrai culte ; il n’était pas un rebelle idolâtre.

w10 15/5 p.21
avatar
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 440
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : par GPS guide pour le salut

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUESTION BIBLIQUE

Message  Zabou P le Dim 15 Déc - 15:59

Merci pour ce très beau post.

Aaron était un homme de foi,
*** it-1 p. 10 Aaron ***
L’attachement d’Aaron au culte pur fut très tôt mis à l’épreuve, quand Dieu fit mourir ses fils Nadab et Abihou, qui avaient profané leur charge de prêtres. Le récit rapporte : “ Aaron garda le silence. ” Quand ses deux autres fils et lui reçurent l’ordre de ne pas pleurer la mort des transgresseurs, “ ils firent [...] selon la parole de Moïse ”. — Lv 10:1-11.
Remarquons que si, par trois fois, Aaron dévia, il n’apparut jamais comme l’instigateur principal de la mauvaise action ; il semble plutôt s’être laissé détourner de la voie droite sous la pression des événements ou l’influence d’autres personnes. Certes, il aurait pu, notamment lors de son premier faux pas, se conformer au principe qui se dégage de ce commandement : “ Tu ne dois pas suivre la foule dans une intention mauvaise. ” (Ex 23:2). Le nom d’Aaron est néanmoins honoré dans la suite des Écritures, et le Fils de Dieu, quand il était sur la terre, reconnut la légitimité de la prêtrise aaronique. — Ps 115:10, 12 ; 118:3 ; 133:1, 2 ; 135:19 ; Mt 5:17-19 ; 8:4.
avatar
Zabou P
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 338
Date d'inscription : 01/11/2013

https://www.youtube.com/channel/UClyF2KdxNILyXXaTU1chEJg

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUESTION BIBLIQUE

Message  Invité le Lun 16 Déc - 2:00

L’une des raisons est apparemment liée à la fidélité qu’Aaron avait démontrée auparavant. Lorsque Moïse avait reçu la mission de paraître devant Pharaon et de faire sortir les Israélites d’Égypte, Jéhovah avait nommé Aaron pour l’accompagner et lui servir de porte-parole (Ex. 4:10-16). Les deux hommes avaient obéi et avaient paru de nombreuses fois devant le souverain égyptien, affrontant sa dureté de cœur. Ainsi, déjà en Égypte, Aaron avait démontré sa fidélité à Jéhovah et sa fermeté. — Ex. 4:21.
Après l’épisode du veau d’or, Jéhovah a ordonné qu’Aaron soit installé en tant que grand prêtre. “ Tu devras revêtir Aaron des vêtements sacrés, a commandé Dieu à Moïse, puis tu devras l’oindre et le sanctifier, et il devra alors me servir en tant que prêtre. ” (Ex. 40:12, 13). À l’évidence, Jéhovah lui avait pardonné sa faiblesse. Dans son cœur, Aaron soutenait fidèlement le vrai culte ; il n’était pas un rebelle idolâtre.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: QUESTION BIBLIQUE

Message  soleil le Lun 16 Déc - 3:48

Nathan a écrit:
En lisant ma portion journalière de la Bible et arrivé au chapitre 5 du livre de la Genèse une question surgit:● Pour dire que le déluge eut lieu 1 656 ans après la création d’Adam, on se base sur les âges de la généalogie présentée en Genèse, chapitre 5. La Bible nous apprend à quel âge chacun des personnages cités est devenu père du suivant. Mais ces personnages ne pouvaient-ils être quelques mois plus vieux ou plus jeunes que l’âge indiqué, ce qui modifierait considérablement le total?Alors j'ai fait mes recherches et voici la réponse

Le chapitre 5 de la Genèse nous présente de façon détaillée une lignée qui va d’Adam à Noé. Il nous dit à quel âge chacun des chaînons est devenu père du suivant. Par exemple, nous lisons qu’‘Adam vécut cent trente ans, puis qu’il devint père de Seth’. (Gen. 5:3.) Nous obtenons ainsi le tableau suivant:
De la création d’Adam
 jusqu’à la naissance de Seth              130 ans
Jusqu’à la naissance d’Énosch               105  ”
Jusqu’à la naissance de Kénan                90  ”
Jusqu’à la naissance de Mahalalel            70  ”
Jusqu’à la naissance de Jarèd                65  ”
Jusqu’à la naissance d’Hénoch               162  ”
Jusqu’à la naissance de Métuschélah          65  ”
Jusqu’à la naissance de Lamech              187  ”
Jusqu’à la naissance de Noé                 182  ”
De la naissance de Noé
 jusqu’au déluge                           600  ”
                                         —————————
Total                                     1 656 ans
Mais certains se sont demandé: ‘Et s’il y avait quelques mois de décalage à chaque fois? Si Adam avait 130 ans et 4 mois à la naissance de Seth, et si Seth avait 105 ans et 4 mois quand il devint père, etc.? Trois mois de plus à chaque fois modifieraient d’environ trois ans la somme des années qui se sont écoulées entre la création d’Adam et le déluge. Le cas est-il plausible?’
Honnêtement, nous n’avons aucune raison valable de le croire.
Ce serait spéculer de soutenir qu’Adam avait 130 ans et 4 mois à la naissance de Seth. Quelqu’un d’autre pourrait aussi avancer que Seth avait 105 ans moins 4 mois quand Énosch naquit. Dans ce cas, les différences s’annuleraient ou, du moins, elles ne changeraient pas grand-chose au total des âges.
Ceci dit, il y a une chose qu’il ne faut pas oublier: La Bible passe bien souvent sous silence l’âge du père dans des cas où le fils était pourtant un personnage bien plus important que Mahalalel ou Jarèd. Par exemple, quel âge avait Elcanah à la naissance de Samuel, Jessé à la naissance de David (ou de ses frères), Zacharie à celle de Jean le baptiseur, et Joseph (ou Marie) à celle de Jésus? La Bible ne le dit pas. Cependant, elle donne l’âge des chaînons humains qui composèrent la lignée d’Adam à Noé. Pourquoi?
Il semble évident que Dieu fit consigner ces faits dans sa Parole en sachant que ses adorateurs l’étudieraient et se serviraient de ces renseignements. Est-il raisonnable de penser que Dieu ait fourni certains chiffres bien particuliers, pour que ceux-ci induisent en erreur ceux qui s’en serviraient? Non; contrairement au Diable, Jéhovah Dieu n’est pas un menteur ni un trompeur (I Sam. 15:29; Jean 8:44). S’il a inclus certains renseignements dans sa Parole, nous pouvons les employer en toute confiance, sûrs de leur exactitude.
Les indications généalogiques de Genèse, chapitre 5, nous permettent de déterminer que le déluge eut lieu 1 656 ans après la création d’Adam. Elles nous aident aussi à nous rendre compte de l’âge inhabituel auquel des hommes sont devenus pères, ainsi que de leur longévité. Cependant, le récit nous dit qu’ils finirent par ‘mourir’, soulignant par là que nous avons tous besoin du sacrifice rédempteur de Jésus Christ (I Tim. 2:6; Rom. 6:23). Grâce à notre foi en Jésus, nous pourrons vivre plus longtemps qu’Adam (qui vécut 930 ans) et que Métuschélah (qui vécut 969 ans); oui, nous pourrons vivre éternellement.

w81 1/1 p.31

La date du déluge. Le déluge ne survint pas brutalement sans avertissement. Il fallut des années pour construire l’arche, temps que Noé le “ prédicateur de justice ” mit aussi à profit pour avertir la génération méchante d’alors 2Pierre 2:5). Finalement, la limite fixée fut atteinte “ en l’an six cent de la vie de Noé, au deuxième mois, le dix-septième jour du mois ”. “ Mâle et femelle de toute sorte de chair ” avaient été emmenés dans l’arche avec la famille de Noé, ainsi qu’une réserve de nourriture suffisante pour tous et, “ après cela, Jéhovah ferma la porte ”. Puis “ les écluses des cieux s’ouvrirent ”. Genèse 7:11, 16. Une pluie torrentielle ininterrompue tomba pendant “ quarante jours et quarante nuits ” ; “ les eaux submergèrent la terre ” durant cent cinquante jours Gen 7:4, 12, 24. Cinq mois après le début du déluge, l’arche “ se posa sur les montagnes d’Ararat ”. Gen 8:4. Ce n’est que près de deux mois et demi plus tard qu' apparurent les sommets des montagnes ” (Gen 8:5) ; encore trois mois passèrent avant que Noé enlève la couverture de l’arche et voie que la terre s’était presque asséchée Gen 8:13, et il fallut presque deux mois encore avant que les survivants ouvrent la porte et posent de nouveau le pied sur le sol sec. Gen 8:14-18.
Noé et sa famille entrèrent dans l’arche dans la 600e année de la vie de Noé, le 2ieme mois octobre-novembre, le 17e jour (Gen 7:11. Une année (de 360 jours) plus tard amène au 17e jour du 2e mois de la 601e année. Ils sortirent 10 jours après, soit le 27e jour du 2e mois ; ils restèrent donc dans l’arche au total 370 jours, ou 371 jours non révolus Gen 8:13, 14. Dans le journal qu’il tint, il semble que Noé utilisa des mois de 30 jours, 12 mois équivalant à 360 jours. Il évita ainsi les fractions compliquées qui auraient résulté de l’utilisation rigoureuse des mois lunaires, lesquels comptent un peu plus de 29 jours et demi. De telles méthodes de calcul furent manifestement employées dans le récit puisqu’une période de cinq mois correspondait à 150 jours. Gen 7:11, 24 ;
avatar
soleil
Surveillant TJ
Surveillant TJ

Messages : 43
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUESTION BIBLIQUE

Message  Nathan le Lun 16 Déc - 5:35

Le déluge : fable ou réalité ?
 Et tous les animaux entrèrent dans l’arche vers Noé, deux par deux. ’ — Genèse 7:8, 9.
QUI n’a jamais entendu parler de Noé et du déluge ? Vous connaissez probablement cette histoire depuis l’enfance. Si vous entrez dans une bibliothèque et que vous cherchiez les livres consacrés au déluge, vous en verrez d’ailleurs plus dans la section pour enfants que dans la partie pour adultes. Cela vous convaincra peut-être que le déluge n’est rien de plus qu’une histoire que l’on raconte aux enfants pour les endormir. Beaucoup sont d’avis que le déluge, ainsi que la majorité des autres récits bibliques, est une simple fable ou, au mieux, une leçon de morale concoctée par des humains.
Chose surprenante, même parmi ceux qui affirment fonder leurs croyances religieuses sur la Bible, certains ne croient pas que le déluge ait vraiment eu lieu. Edward McLean, un prêtre catholique, a dit un jour que le déluge devait être interprété, non pas comme un récit historique, mais comme “ une allégorie ou une forme littéraire ”.
Ce que dit la Bible au sujet du déluge est-il purement allégorique ? Doit-on se garder de prendre le récit au sens littéral ? La Bible elle-même justifie-t-elle cette interprétation ?
Des détails qui sonnent juste
Voyons pour commencer l’histoire telle que la raconte Moïse dans le livre de la Genèse. Nous y trouvons des indications précises sur l’année, le mois et le jour où la pluie a commencé à tomber, puis où l’arche s’est immobilisée, et où la terre a de nouveau été sèche (Genèse 7:11 ; 8:4, 13, 14). Ailleurs dans la Genèse, les événements ne sont pas toujours datés, mais dans ce cas précis la présence de dates montre que le déluge était considéré comme un événement bien réel. Nous sommes loin des contes ou des fables qui commencent par : “ Il était une fois... ”
Considérons maintenant l’arche elle-même. La Bible décrit une embarcation de 133 mètres de long, d’un rapport longueur/hauteur de 10 pour 1 et d’un rapport longueur/largeur de 6 pour 1 (Genèse 6:15). N’oubliez pas que Noé n’était pas un constructeur naval et que tout cela remonte à plus de 4 000 ans ! Et pourtant, l’arche avait les proportions idéales au regard de sa fonction de conteneur flottant. Pour assurer la solidité des navires et leur stabilité en haute mer, les architectes navals modernes utilisent des proportions similaires. La Bible ne précise pas le temps qu’il a fallu à Noé pour construire l’arche, mais d’après les indications fournies par le récit, les travaux ont pu durer 50 ou 60 ans (Genèse 5:32 ; 7:6). Ces particularités contrastent vivement avec l’histoire consignée dans l’Épopée de Gilgamesh, où il est question d’un cube énorme et disgracieux de 60 mètres d’arête construit en seulement sept jours. Contrairement à la légende babylonienne, le récit biblique du déluge inspire confiance.
En dehors du récit de la Genèse, les Écritures mentionnent dix fois Noé ou le déluge universel. Dans ces évocations, les rédacteurs inspirés ont-ils laissé entendre qu’ils voyaient dans le déluge une fable, ou bien un fait historique ?
En faveur de l’authenticité
Noé apparaît dans deux généalogies bibliques de la nation d’Israël, la seconde aboutissant à Jésus Christ (1 Chroniques 1:4 ; Luc 3:36). Ezra et Luc, les deux compilateurs de ces généalogies, étaient des historiens compétents ; ils voyaient manifestement en Noé une personne réelle.
Dans d’autres parties de la Bible, Noé est cité à côté de personnages historiques comme un modèle de justice et de foi (Ézékiel 14:14, 20 ; Hébreux 11:7). Les rédacteurs bibliques auraient-ils présenté une figure mythique comme un exemple à suivre ? Cela aurait-il eu un sens ? Non. Les lecteurs auraient alors pu penser que la foi n’était pas à la portée des humains, qu’elle était réservée aux personnages que l’on trouve dans les contes. Noé ainsi que les autres hommes et femmes de foi ont été mentionnés parce qu’ils étaient des humains dans les faiblesses et les sentiments desquels nous pouvons nous reconnaître. — Hébreux 12:1 ; voir aussi Jacques 5:17.
Dans le reste des cas, Noé et le déluge apparaissent dans le contexte de la destruction par Jéhovah de la génération sans foi de l’époque. Notez le passage de Luc 17:26, 27, où Jésus Christ parle du déluge : “ Comme cela s’est passé aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il encore aux jours du Fils de l’homme : ils mangeaient, ils buvaient, les hommes se mariaient, les femmes étaient données en mariage, jusqu’au jour où Noé est entré dans l’arche, et le déluge est arrivé et les a tous détruits. ”
Ayant vécu au ciel avant sa naissance terrestre, Jésus avait été témoin des événements qu’il décrivait (Jean 8:58). Si le déluge n’était qu’une fable, il faudrait en conclure soit que Jésus voulait expliquer à mots couverts que sa présence future était un leurre, soit qu’il ne disait pas la vérité. Aucune de ces hypothèses n’est compatible avec le reste des Écritures (1 Pierre 2:22 ; 2 Pierre 3:3-7). Son expérience personnelle conduisait donc Jésus à placer le récit du déluge universel sur le plan de l’histoire authentique. Pour les vrais chrétiens, c’est certainement ce qui prouve avec le plus de force que le déluge de l’époque de Noé est une réalité, et non une fable.

g97 8/2 p.26,27
avatar
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 440
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : par GPS guide pour le salut

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUESTION BIBLIQUE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum