Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  JORDAN le Lun 30 Déc - 3:49

Un bon sujet qui pourrait aider certains  Very Happy

Hello,
Ci-dessous une série de questions tirées de cet article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce sont des versets apparemment contradictoires. Comment les expliqueriez-vous?
Plaçons une réponse à la fois.




1. Si Dieu s’est reposé le septième jour, en quel sens a-t-il continué de travailler ?

Genèse 2:2-4
2 Et pour le septième jour Dieu acheva son œuvre qu’il avait faite; et il s’est mis à se reposer le septième jour de toute son œuvre qu’il avait faite. 3 Et Dieu s’est mis à bénir le septième jour et à le rendre sacré, parce qu’en lui il se repose effectivement de toute son œuvre que Dieu a créée dans le but de faire. 4 Ceci est l’histoire des cieux et de la terre, au temps de leur création, au jour où Jéhovah Dieu fit la terre et le ciel.

Jean 5:17
17 Mais il leur répondit : “ Mon Père n’a cessé de travailler jusqu’à maintenant, et moi je ne cesse de travailler. ”



2. Où Jésus a-t-il guéri l’aveugle ?

Luc 18:35-43
35 Or, comme il approchait de Jéricho, un certain aveugle était assis au bord de la route et mendiait. 36 Parce qu’il entendait une foule qui passait, il se mit à demander ce que cela signifiait. 37 On lui annonça : “ C’est Jésus le Nazaréen qui passe ! ” 38 Alors il cria, en disant : “ Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! ” 39 Ceux qui allaient en avant lui disaient d’un ton sévère de se taire, mais il criait d’autant plus : “ Fils de David, aie pitié de moi ! ” 40 Alors Jésus s’arrêta et ordonna qu’on conduise l’[homme] vers lui. Après qu’il se fut approché, [Jésus] lui demanda : 41 “ Que veux-tu que je fasse pour toi ? ” Il dit : “ Seigneur, que je retrouve la vue. ” 42 Alors Jésus lui dit : “ Retrouve ta vue ; ta foi t’a rétabli. ” 43 Et à l’instant même il retrouva la vue, et il se mit à le suivre en glorifiant Dieu. Tout le peuple aussi, en voyant [cela], rendit louange à Dieu.



Matthieu 20:29-34
29 Or, comme ils sortaient de Jéricho, une grande foule le suivit. 30 Et, voyez, deux aveugles assis au bord de la route, quand ils entendirent que Jésus passait, crièrent en disant : “ Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David ! ” 31 Mais la foule leur dit d’un ton sévère de se taire ; cependant ils n’en crièrent que plus fort, en disant : “ Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David ! ” 32 Jésus s’arrêta donc, les appela et dit : “ Que voulez-vous que je fasse pour vous ? ” 33 Ils lui dirent : “ Seigneur, que nos yeux s’ouvrent. ” 34 Pris de pitié, Jésus leur toucha les yeux, et aussitôt ils purent voir, et ils le suivirent.



3. La terre sera-t-elle détruite ?

Ecclésiaste 1:4
4 Une génération s’en va, et une génération vient ; mais la terre tient pour des temps indéfinis.

2 Pierre 3:10, Ostervald
10 Mais le jour du Seigneur viendra comme un larron vient durant la nuit; et en ce jour les cieux passeront avec le bruit d'une effroyable tempête, et les éléments embrasés seront dissous, et la terre sera entièrement brûlée avec tout ce qu'elle contient.



4. À Capernaüm, qui a adressé la demande du centurion à Jésus ?


Matthieu 8:5, 6
5 Quand il entra dans Capernaüm, un officier vint auprès de lui, le suppliant 6 et disant : “ Monsieur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie [et] terriblement tourmenté. ”


Luc 7:3
3 Quand il entendit parler de Jésus, il envoya vers lui quelques anciens des Juifs pour lui demander de venir tirer d’affaire son esclave.



5. Est-ce que nous péchons tous ?

Romains 5:12
12 Voilà pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue à tous les hommes parce que tous avaient péché...

1 Jean 3:6, Jérusalem
6 Quiconque demeure en lui ne pèche pas. Quiconque pèche ne l'a vu ni connu.



6. Jésus est-il l’égal de Dieu, ou est-il inférieur à Dieu ?

Jean 10:30
30 Moi et le Père, nous sommes un.

Jean 14:28
28 Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais et je [re]viens vers vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais vers le Père, parce que le Père est plus grand que moi.



A nos claviers! Very Happy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
JORDAN
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2537
Date d'inscription : 21/03/2010

http://vousavezlaparole.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Line le Lun 30 Déc - 4:12

1. Si Dieu s’est reposé le septième jour, en quel sens a-t-il continué de travailler ?

Pour cette question, voici ce que j'ai pu trouver dans des publications:

*** w88 1/2 p. 6 La Bible se contredit-elle? ***
le texte de Genèse 2:2 rapporte que Dieu se reposa “de toute son œuvre”. On y oppose la remarque de Jésus contenue en Jean 5:17, lorsqu’il dit que Dieu “a travaillé sans relâche jusqu’à présent”. Mais dans le premier cas le contexte montre qu’il s’agit en particulier des œuvres créatrices de Dieu, alors que dans le deuxième ce sont ses œuvres qui consistent à guider l’humanité et à en prendre soin.

*** cl chap. 5 p. 56 §20 Puissance créatrice — “ l’Auteur du ciel et de la terre ” ***
La Bible dit qu’ayant achevé son œuvre créatrice du sixième jour “ il s’est mis à se reposer le septième jour de toute son œuvre qu’il avait faite ”. (Genèse 2:2.) L’apôtre Paul a montré que ce septième “ jour ” dure plusieurs milliers d’années, puisqu’il était toujours en cours à son époque (Hébreux 4:3-6). Mais ce ‘ repos ’ est-il total ? Non, car Jéhovah ne cesse jamais de travailler (Psaume 92:4 ; Jean 5:17). Par ‘ repos ’, il faut donc comprendre seulement l’arrêt de la création physique concernant la terre. À aucun moment, en revanche, Jéhovah n’a cessé d’œuvrer à la réalisation de ses desseins, que ce soit en inspirant les Saintes Écritures ou en travaillant même à “ une nouvelle création ”, dont nous parlerons au chapitre 19. — 2 Corinthiens 5:17.

J'ai également trouvé cette idée intéressante:
*** w98 15/7 p. 15-16 §4-7 Êtes-vous entré dans le repos de Dieu ? ***

Comment donc discerner la raison pour laquelle Dieu s’est reposé “ le septième jour ” ?
Spoiler:
On notera que même si Dieu était très satisfait de ce qu’il avait accompli durant les longues périodes que représentaient les six ‘ jours ’ de création précédents, il a précisément béni “ le septième jour ” et l’a déclaré “ sacré ”. On appelle sacré ce qui est “ exclusivement voué ou attribué (à une divinité ou à quelque usage religieux) ”. Si donc Jéhovah a béni “ le septième jour ” et l’a déclaré sacré, cela indique que ce jour et le “ repos ” doivent avoir un lien avec sa volonté sacrée et son dessein, et non qu’ils correspondent à un besoin de sa part. Mais quel est ce lien ?
Durant les six ‘ jours ’ de création précédents, Dieu avait créé et enclenché tous les cycles et les lois gouvernant le fonctionnement de la terre et de tout ce qui l’entoure. La science nous révèle actuellement l’extraordinaire complexité de ces cycles et de ces lois. Vers la fin du “ sixième jour ”, Dieu a créé le premier couple humain et l’a placé dans “ un jardin en Éden, vers l’est ”. Finalement, Dieu a énoncé son dessein à l’égard de la famille humaine et de la terre par ces paroles prophétiques : “ Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la ; tenez dans la soumission les poissons de la mer, et les créatures volantes des cieux, et toute créature vivante qui se meut sur la terre. ” — Genèse 1:28, 31 ; 2:8.
Alors que le “ sixième jour ” de création prenait fin, le récit dit : “ Dieu vit tout ce qu’il avait fait et, voyez, c’était très bon. ” (Genèse 1:31). Dieu était satisfait de tout ce qu’il avait fait. Il s’est donc reposé, ou s’est arrêté quant à ses activités de création concernant la terre. Cependant, quoique parfait et magnifique, le jardin paradisiaque ne couvrait qu’une petite étendue, et la terre ne portait que deux créatures humaines. Il faudrait du temps pour que la terre et la famille humaine parviennent à l’état que Dieu prévoyait. Pour cette raison, Dieu a établi un “ septième jour ” qui permettrait à tout ce qu’il avait créé durant les six ‘ jours ’ précédents de se développer en accord avec sa volonté sacrée (voir Éphésiens 1:11). Quand le “ septième jour ” arrivera à son terme, la terre entière sera devenue un paradis éternellement peuplé par une famille humaine parfaite (Isaïe 45:18). “ Le septième jour ” est mis à part, ou consacré, pour l’exécution et l’accomplissement de la volonté de Dieu à l’égard de la terre et des humains. C’est en ce sens qu’il est “ sacré ”.
7 Dieu s’est donc reposé de ses activités créatrices “ le septième jour ”. C’est un peu comme s’il s’était arrêté pour laisser ce qu’il avait enclenché finir son cours. Il est pleinement confiant qu’à la fin du “ septième jour ” toutes choses seront parvenues exactement à l’état qu’il avait prévu. Même s’il devait y avoir entre-temps des obstacles, ils seraient surmontés. Quand la volonté de Dieu sera pleinement concrétisée, tous les humains obéissants en retireront des bienfaits. Rien n’empêchera cela, car Dieu a accordé au “ septième jour ” sa bénédiction et l’a rendu “ sacré ”. Quelle perspective exaltante pour les humains obéissants !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 230
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Line le Lun 30 Déc - 4:13

2.  Où Jésus a-t-il guéri l’aveugle ?
*** w08 1/5 p. 31 Le saviez-vous ? ***
Jéricho : une ville ou deux ?
Matthieu, Marc et Luc relatent tous les trois une guérison miraculeuse qui a eu lieu près de Jéricho (Matthieu 20:29-34 ; Marc 10:46-52 ; Luc 18:35-43). Matthieu et Marc écrivent que c’est au moment où Jésus ‘ sortait ’ de Jéricho qu’il a accompli ce miracle. Mais Luc dit que cela s’est produit au moment où Jésus ‘ approchait ’ de Jéricho.
Se pourrait-il qu’au temps de Jésus il y ait eu deux villes appelées Jéricho, et non une ? Le livre Bible d’alors et d’aujourd’hui (angl.) répond : “ À l’époque du Nouveau Testament, Jéricho avait été rebâtie à environ un kilomètre et demi au sud de la ville ancienne. C’est là qu’Hérode le Grand avait fait construire un palais d’hiver. ” Ce fait est confirmé par l’ouvrage Archéologie et histoire biblique (angl.) : “ La Jéricho du temps de Jésus était une ville double. [...] L’ancienne ville juive se trouvait à environ un kilomètre et demi de la ville romaine. ”
Il est donc possible que Jésus ait accompli ce miracle alors qu’il sortait de la ville juive et approchait de la ville romaine, ou l’inverse.
À l’évidence, une meilleure connaissance du contexte historique d’un récit permet de démêler ce qui peut nous sembler être une contradiction.

Une autre contradiction pourrait sembler ressortir de ces versets: le nombre d'aveugles guéris par Jésus ce jour là. On lit:
Luc 18:35-43
35  Or, comme il approchait de Jéricho, un certain aveugle était assis au bord de la route et mendiait. 36  Parce qu’il entendait une foule qui passait, il se mit à demander ce que cela signifiait. 37  On lui annonça : “ C’est Jésus le Nazaréen qui passe ! ” 38  Alors il cria, en disant : “ Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! ” 39  Ceux qui allaient en avant lui disaient d’un ton sévère de se taire, mais il criait d’autant plus : “ Fils de David, aie pitié de moi ! ” 40  Alors Jésus s’arrêta et ordonna qu’on conduise l’[homme] vers lui. Après qu’il se fut approché, [Jésus] lui demanda : 41  “ Que veux-tu que je fasse pour toi ? ” Il dit : “ Seigneur, que je retrouve la vue. ” 42  Alors Jésus lui dit : “ Retrouve ta vue ; ta foi t’a rétabli. ” 43  Et à l’instant même il retrouva la vue, et il se mit à le suivre en glorifiant Dieu. Tout le peuple aussi, en voyant [cela], rendit louange à Dieu.

Matthieu 20:29-34
29  Or, comme ils sortaient de Jéricho, une grande foule le suivit. 30  Et, voyez, deux aveugles assis au bord de la route, quand ils entendirent que Jésus passait, crièrent en disant : “ Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David ! ” 31  Mais la foule leur dit d’un ton sévère de se taire ; cependant ils n’en crièrent que plus fort, en disant : “ Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David ! ” 32  Jésus s’arrêta donc, les appela et dit : “ Que voulez-vous que je fasse pour vous ? ” 33  Ils lui dirent : “ Seigneur, que nos yeux s’ouvrent. ” 34  Pris de pitié, Jésus leur toucha les yeux, et aussitôt ils purent voir, et ils le suivirent.

A ce sujet j'ai trouvé ceci:
*** w88 1/2 p. 5-6 La Bible se contredit-elle? ***
Pareillement, un rédacteur faisait des omissions en fonction de l’angle sous lequel il voyait les choses et s’il devait plus ou moins condenser son récit. Par exemple, Matthieu parla de deux aveugles qui furent guéris par Jésus, alors que Marc et Luc n’en mentionnent qu’un (Matthieu 20:29-34; Marc 10:46; Luc 18:35). Le récit de Matthieu ne contredit pas ceux de Marc et de Luc; il est seulement plus précis sur le chiffre, alors que Marc et Luc concentrent leur attention sur celui des deux hommes auquel Jésus a adressé la parole.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 230
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  JORDAN le Lun 30 Déc - 4:16

Merci énormément ma chère sœur,
En fait pas mal de personnes ne savent pas et ou auraient tendances à médirent sur la Bible.
A la lumière de ce que montre les témoins de Jéhovah Matth24:45, on s'aperçoit très facilement que nombreuses personnes ne connaissent pas vraiment la tres sainte Bible.
Non, Dieu ne se repose pas, il continue également de faire tourner notre planète et encore bien d'autres chose.  Very Happy 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
JORDAN
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2537
Date d'inscription : 21/03/2010

http://vousavezlaparole.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Line le Mar 31 Déc - 1:32

3.  La terre sera-t-elle détruite ?



*** rs p. 404-p. 406 Terre ***
Dieu détruira-t-il la terre par le feu?
Le texte de II Pierre 3:7, 10 (Jé) soutient-il ce point de vue? “Les cieux et la terre d’à présent, la même parole les a mis de côté et en réserve pour le feu, en vue du jour du Jugement et de la ruine [“destruction”, Da] des hommes impies. Il viendra, le Jour du Seigneur, comme un voleur; en ce jour, les cieux se dissiperont avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée [“périra dans cet incendie”, Ku; “cessera d’exister”, BFC; “seront brûlées entièrement”, Da; “seront mises en jugement”, TOB; “seront trouvées”, Os; “seront découvertes”, MN].” (Remarque: Les Codex Sinaiticus et Vaticanus 1209, tous deux du IVe siècle de notre ère, mettent “découverte”. Des manuscrits plus récents, le Codex Alexandrinus du Ve siècle et le Codex Clémentine révisé de la Vulgate, qui date du XVIe siècle, portent “consumée”.)
Le texte de Révélation 21:1 (Jé) annonce-t-il la destruction de notre planète? “Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle — car le premier ciel et la première terre ont disparu, et de mer, il n’y en a plus.”

Pour que l’explication de ces versets soit exacte, elle doit être en harmonie avec le contexte et le reste des Écritures
Si ces textes (II Pierre 3:7, 10 et Révélation 21:1) voulaient dire que notre planète, la terre littérale, est destinée à être brûlée par le feu, alors les cieux littéraux (les étoiles et autres corps célestes) seraient eux aussi promis à ce sort. Toutefois, ce point de vue est contraire à l’assurance qui nous est donnée dans des passages comme Matthieu 6:10, Psaumes 37:29 et 104:5, et Proverbes 2:21, 22. Par ailleurs, quel effet le feu aurait-il sur les formidables fournaises que sont le soleil et les étoiles? Par conséquent, le mot “terre”, tel qu’il apparaît dans les textes précités, doit désigner autre chose que notre planète.
En Genèse 11:1, I Rois 2:1, 2, I Chroniques 16:31, Psaume 96:1, etc., le mot “terre” est pris dans un sens figuré; il représente l’humanité, la société humaine. Se pourrait-il que ce soit également le cas en II Pierre 3:7, 10 et en Révélation 21:1?
Vous remarquerez, en considérant le contexte (II Pierre 3:5, 6 et 2:5, 9), que les événements rapportés en II Pierre 3:7, 10 sont mis en parallèle avec le déluge, qui a provoqué l’anéantissement des hommes méchants alors que Noé et sa famille, et notre globe lui-même, ont été préservés. D’ailleurs, en II Pierre 3:7 il est question de la destruction “des hommes impies”. Le point de vue selon lequel “la terre” désigne ici la société humaine corrompue s’accorde parfaitement avec le reste des Écritures, comme on l’a vu dans les textes cités plus haut. C’est cette “terre” symbolique, la société humaine corrompue, qui est ‘découverte’; autrement dit, Jéhovah brûlera comme par le feu tout ce qui masque la réalité, il dévoilera la méchanceté de cette société humaine impie et donnera la preuve qu’elle mérite la destruction totale. Cette société humaine corrompue correspond aussi à “la première terre” dont il est question en Révélation 21:1 ().



*** w12 1/2 p. 25 La terre va-t-elle disparaître ? ***

Les paroles de l’apôtre Pierre doivent-elles être prises littéralement ?
Non, pas du tout. Pourquoi ? Parce que l’interprétation de ces versets doit se faire en accord avec le contexte de la lettre de Pierre et avec le reste de la Bible. Une application littérale de ces passages signifierait que les cieux, ou l’univers — des milliards de milliards d’étoiles et de la matière sous d’autres formes —, seraient consumés par le feu au motif qu’une infime partie de cette immensité abrite des humains méchants. Détruiriez-vous des kilomètres de littoral de sable parce qu’un seul grain ne vous plaît pas ? Ce ne serait pas raisonnable ! Jéhovah ne détruirait pas non plus tout l’univers qu’il a créé parce que la rébellion a éclaté sur une seule de ses œuvres.
Par ailleurs, ce point de vue ne cadre pas avec ces paroles de Jésus Christ : “ Heureux ceux qui sont doux de caractère, puisqu’ils hériteront de la terre. ” (Matthieu 5:5 ; Psaume 37:29). Un père plein d’amour construirait-il une maison confortable à sa famille pour la détruire ensuite (Psaume 115:16) ? C’est impensable ! Jéhovah est non seulement le Créateur, mais il est aussi un Père plein d’amour. — Psaume 103:13 ; 1 Jean 4:8.
Pierre emploie le terme “ terre ” dans un sens figuré qui se rapporte à la société humaine — en l’occurrence la société humaine méchante. De plus, il fait un parallèle avec le déluge (2 Pierre 3:5, 6). Lors de cet événement, seuls les humains méchants ont été détruits ; la terre elle-même ainsi que le juste Noé et sa famille ont survécu. Pareillement, Pierre emploie le mot “ cieux ” de manière symbolique. Ce terme se rapporte à la domination humaine. Ainsi, ceux qui persistent dans leur méchanceté disparaîtront tout comme les gouvernements méchants qui seront dissous et remplacés par la domination céleste de Dieu, son Royaume. — Daniel 2:44.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 230
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  JORDAN le Mar 31 Déc - 6:26

En Genèse 11:1, I Rois 2:1, 2, I Chroniques 16:31, Psaume 96:1, etc., le mot “terre” est pris dans un sens figuré; il représente l’humanité, la société humaine. Se pourrait-il que ce soit également le cas en II Pierre 3:7, 10 et en Révélation 21:1?
Vous remarquerez, en considérant le contexte (II Pierre 3:5, 6 et 2:5, 9), que les événements rapportés en II Pierre 3:7, 10 sont mis en parallèle avec le déluge, qui a provoqué l’anéantissement des hommes méchants alors que Noé et sa famille, et notre globe lui-même, ont été préservés. D’ailleurs, en II Pierre 3:7 il est question de la destruction “des hommes impies”. Le point de vue selon lequel “la terre” désigne ici la société humaine corrompue s’accorde parfaitement avec le reste des Écritures, comme on l’a vu dans les textes cités plus haut. C’est cette “terre” symbolique, la société humaine corrompue, qui est ‘découverte’; autrement dit, Jéhovah brûlera comme par le feu tout ce qui masque la réalité, il dévoilera la méchanceté de cette société humaine impie et donnera la preuve qu’elle mérite la destruction totale. Cette société humaine corrompue correspond aussi à “la première terre” dont il est question en Révélation 21:1 (Jé).
Bien oui, comme quoi il faut toujours analyser le contexte  Very Happy   C'est réellement excellent merci cheers

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
JORDAN
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2537
Date d'inscription : 21/03/2010

http://vousavezlaparole.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Line le Jeu 2 Jan - 9:23

4. À Capernaüm, qui a adressé la demande du centurion à Jésus ?

*** gm chap. 7 p. 88-89 La Bible se contredit-elle? ***
Des témoignages indépendants
Nous lisons en Matthieu 8:5 qu’au moment où Jésus entrait à Capernaüm “un officier vint à lui, en le suppliant” de guérir son serviteur. Or, en Luc 7:3, nous apprenons que cet officier “lui envoya quelques anciens des Juifs pour lui demander de venir sauver son esclave”. Cet officier a-t-il directement parlé à Jésus ou bien a-t-il envoyé les anciens à sa place?
Il n’y a pas de doute que cet homme a envoyé les anciens des Juifs vers Jésus. En ce cas, pourquoi Matthieu dit-il qu’il a personnellement supplié Jésus? Parce qu’il s’est effectivement adressé à Jésus par l’intermédiaire des anciens d’entre les Juifs, lesquels lui ont servi de porte-parole.
Nous trouvons un exemple comparable en 2 Chroniques 3:1, où nous lisons: “Finalement Salomon commença à bâtir la maison de Jéhovah à Jérusalem” et, plus loin: “Ainsi Salomon acheva la maison de Jéhovah.” (2 Chroniques 7:11). Salomon avait-il lui-même construit le temple de la première à la dernière pierre? Non, bien sûr. Le travail de construction proprement dit fut exécuté par une multitude d’artisans et d’ouvriers, Salomon étant, lui, l’organisateur et le responsable des travaux. Voilà pourquoi la Bible déclare qu’il bâtit la maison. De la même façon, l’Évangile de Matthieu nous dit que l’officier aborda Jésus, alors que Luc précise qu’il le fit par l’intermédiaire des anciens des Juifs.

*** sm p. 34-35 §2-3 La Bible se contredit-elle? ***
Y a-t-il contradiction parce que, dans le premier récit, c’est l’officier romain qui fait la demande à Jésus, et que, dans le second, l’officier envoie des aînés juifs en son nom?
Pour l’homme de bon sens, il n’y en a pas. C’est un exemple caractéristique de ce qui se produit quand deux personnes honnêtes racontent le même événement. Pour Matthieu, l’important était que l’officier avait fait la demande à Jésus. Luc, lui, se contente de préciser qu’il ne la fit pas en personne, mais qu’il pria des juifs de le représenter. N’est-ce pas ainsi que nous avons l’habitude de nous exprimer? Par exemple, nous disons que le maire d’une ville a construit une route. Or, a-t-il lui-même construit cette route ou bien l’a-t-elle été par un entrepreneur qui emploie des ingénieurs et de nombreux ouvriers? De toute évidence, c’est la seconde proposition qui est la bonne. Cependant, il n’est pas faux de dire que le maire a construit la route puisque c’est lui qui a lancé le projet. De même, dans le cas qui nous intéresse, l’officier a adressé une requête à Jésus, mais il l’a fait par le moyen de ses représentants.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 230
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  JORDAN le Jeu 2 Jan - 11:14

Que dire d'autre, c'est vraiment génial que toutes ces très bonnes explication que nous donne l'EFA  cheers
Merci ma chère sœur de prendre le temps pour nous relater toutes ces bonnes explication sur notre espace  Very Happy 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
JORDAN
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2537
Date d'inscription : 21/03/2010

http://vousavezlaparole.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Line le Sam 4 Jan - 10:28

5. Est-ce que nous péchons tous ?



*** it-1 p. 1018 Grec ***
Votre Bible déclare : “ Quiconque demeure en lui ne pèche pas ” et : “ Quiconque est né de Dieu ne commet pas de péché. ” Ces traductions ne rendent pas en français la continuité de l’action exprimée par le présent des verbes grecs. Des traductions modernes, au lieu de dire ici : “ ne pèche point ” et “ ne commet point le péché ”, prennent en considération que l’action est continue et rendent les verbes en conséquence : “ ne pratique pas le péché ” (MN) ; “ ne continue pas à pécher ” ; “ de s’adonner au péché ” (PV) ; “ cesse de pécher ”. (BFC.)


*** it-2 p. 518 Péché ***
Distinction entre péché isolé et pratique du péché.
En comparant 1 Jean 2:1 avec 3:4-8 dans la Traduction du monde nouveau, on constate que Jean fait aussi une distinction entre un péché isolé et la pratique du péché. Quant à l’exactitude de la traduction “ tout homme qui pratique le péché [poïôn tên hamartian] ” (1Jn 3:4), A. Robertson écrit dans Word Pictures in the New Testament (1933, vol. VI, p. 221) : “ Le participe présent actif (poïôn) signifie l’habitude de commettre des péchés. ” Pour ce qui est de 1 Jean 3:6, où dans le texte grec figure l’expression oukh hamartanéï, ce même bibliste explique (p. 222) : “ Présent linéaire [...] indicatif actif de hamartanô : ‘ ne continue pas de pécher. ’ ” Ainsi, un chrétien fidèle peut, à un moment donné, commettre un écart de conduite ou tomber dans le péché par faiblesse ou par égarement, mais il “ ne pratique pas le péché ”, il ne continue pas de marcher dans le péché. — 1Jn 3:9, 10 ; voir aussi 1Co 15:33, 34 ; 1Tm 5:20.

Ainsi donc,

*** w86 15/7 p. 16 §6 Continuez à vivre comme des enfants de Dieu ***
Étant imparfaits, nous pouvons parfois commettre un péché, mais ceux qui demeurent en union avec le Fils et, par conséquent, avec le Père ne font pas du péché une habitude. Les pratiquants du péché n’ont pas “vu” Jésus avec les yeux de la foi. Ces pécheurs invétérés, tels les apostats, ne sont pas non plus parvenus à “connaître” ou à apprécier Christ comme “l’Agneau de Dieu” qui fait propitiation pour le péché. — Jean 1:36.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 230
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  JORDAN le Sam 4 Jan - 13:30

Merci ma chère sœur,
Vraiment génial toutes ces très belles explications  cheers 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
JORDAN
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2537
Date d'inscription : 21/03/2010

http://vousavezlaparole.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Yasashi le Dim 5 Jan - 23:03

Oui merci beaucoup car c'est vrai que certains passages de la Bible sont parfois difficile à comprendre, c'est super de pouvoir décortiqué des questions comme cela. On a d'ailleurs beaucoup d'occasion de les utiliser en prédication car certaines personnes aime lire la Bible sans forcément appliqué ses principes, mais malgré le fait qui l'a connaisse ils se posent souvent des questions de ce genre c'est donc très intéressant de justement étudier ces quelques question. Encore merci !  Very Happy 
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Invité le Lun 6 Jan - 0:13

Et aussi un grand Merci a vous pour toutes ses recherches que vous faites qui prend du temps car c'est pas facile avec la vie que nous avons alors encore Merci !!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Line le Mer 8 Jan - 5:03

6.  Jésus est-il l’égal de Dieu, ou est-il inférieur à Dieu ?

*** w09 1/9 p. 28 En quel sens Jésus et son Père sont-ils un ? ***
Examinons le contexte. Au verset 25, Jésus affirme qu’il fait des œuvres au nom de son Père. Du verset 27 au verset 29, il parle de brebis symboliques, que son Père lui a données. Ces deux déclarations n’auraient pas eu grande signification pour ses auditeurs si lui et son Père avaient été une seule et même personne. En réalité, Jésus a plutôt voulu dire : ‘ Mon Père et moi sommes si proches que nul ne peut m’enlever les brebis, de même que nul ne peut les enlever à mon Père. ’ C’est comme si un fils disait à l’ennemi de son père : ‘ Si tu t’attaques à mon père, tu t’attaques à moi. ’ En déduirait-on que ce fils et son père sont la même personne ? Non. Par contre, tous percevraient le lien solide qui les unit.
Jésus et son Père, Jéhovah Dieu, sont également “ un ” en ce sens qu’ils sont en parfait accord quant à leurs intentions, à leurs normes et à leurs valeurs. Contrairement à Satan le Diable et au premier couple humain, Adam et Ève, Jésus n’a jamais voulu devenir indépendant de Dieu. “ Le Fils ne peut rien faire de sa propre initiative, mais seulement ce qu’il voit faire au Père, a-t-il expliqué. Car ce que Celui-là fait, cela, le Fils aussi le fait pareillement. ” — Jean 5:19 ; 14:10 ; 17:8.
Par conséquent, lorsque Jésus a déclaré : “ Moi et le Père, nous sommes un ”, il faisait allusion non pas à une trinité mystérieuse, mais à une unité merveilleuse, au lien le plus étroit qui puisse exister entre deux personnes.

*** ti p. 24 Les prétendues “preuves bibliques” de la Trinité ***
En Jean 17:21, 22, il prie Dieu pour que ses disciples “soient un, comme toi, Père, dit-il, tu es en union avec moi et moi je suis en union avec toi, pour qu’eux aussi soient en union avec nous, (...) afin qu’ils soient un comme nous sommes un”. Jésus priait-il pour que tous ses disciples deviennent un seul et même être? Non. Il priait, à l’évidence, pour qu’ils soient unis — comme il l’est avec Dieu — dans la même pensée et dans le même dessein. — Voir 1 Corinthiens 1:10.

*** rs p. 431 §1 Trinité ***
En déclarant: “Moi et le Père, nous sommes un”, Jésus se faisait-il l’égal de son Père? Certains trinitaires le croient. Pourtant, en Jean 17:21, 22 Jésus a prié “afin que tous [ses disciples] soient un”. Il a d’ailleurs ajouté: “Afin qu’ils soient un comme nous sommes un.” Dans ce passage, Jean a utilisé le même mot grec (hen) pour “un”. À l’évidence, les disciples de Jésus ne sont pas tous devenus membres de la Trinité. En revanche, ils en sont venus à avoir avec le Père et le Fils une unité de but, la même qui existe entre Dieu et le Christ.

Jésus n’est pas l’égal de Dieu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 230
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Line le Mer 8 Jan - 5:04

En conclusion,

Y a-t-il des contradictions dans la Bible ?

Réponse de la Bible

Non, la Bible forme un ensemble cohérent. Certains passages de la Bible semblent se contredire, c’est vrai. Mais en général, on peut les comprendre correctement en tenant compte d’un ou de plusieurs des principes suivants :

  1. Examiner le contexte. N’importe quel auteur peut donner l’impression de se contredire si ce qu’il a écrit est pris hors contexte.
  2. Prendre en considération l’angle sous lequel l’écrivain présente les choses. Plusieurs témoins d’un évènement peuvent en parler avec exactitude sans pour autant utiliser les mêmes mots ou donner les mêmes détails.
  3. Tenir compte des faits historiques et des habitudes de l’époque.
  4. Faire la différence entre le sens figuré et le sens littéral d’un mot.
  5. Reconnaître qu’on peut attribuer une action à un individu même s’il ne l’a pas personnellement accomplie [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
  6. Utiliser une traduction exacte de la Bible.
  7. Ne pas chercher à harmoniser ce que la Bible dit avec des idées religieuses qui ne sont pas exactes.

Les quelques exemples précédents ont montré comment les principes ci-dessus peuvent expliquer ce qui semble être des incohérences dans la Bible.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Line
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 230
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Yasashi le Mer 8 Jan - 22:31

Merci beaucoup Line pour tes recherches ! C'est très enrichissant  Very Happy  !
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Invité le Jeu 9 Jan - 5:49

CERTAINS passages des Ecritures semblent se contredire. Comment expliquer cela ? La Bible ayant été écrite par de nombreux rédacteurs, et sur une très longue période, il est inévitable de trouver des différences de styles et de descriptions. Chaque rédacteur pouvait donner des détails qu'un autre ne mentionnait pas, et chaqun traitait un sujet sous un angle particulier. Alors que l'un choisissait d'écrire suivant un ordre chronologique, l'autre adoptait une façon de procéder différente.

Dans les Evangiles, par exemple, un même événement peut être raconté différemment, selon la personnalité du rédacteur. Une simple lecture pourrait nous amener à penser que les écrivains se contredisent, et que donc, le texte n'est pas fiable. D'un autre côté, si tous disaient rigoureusement la même chose, on pourrait les accuser de s'être concertés avant d'écrire, ce qui remettrait en question leur honnêteté. Comment, par conséquent, considérer ces apparentes contradictions ? Voyons quelques exemples.

De combien d'hommes Jésus a-t-il expulsé les démons qui ont pris possession d'un troupeau de porc ?

L'évangéliste Matthieu parle de deux hommes, alors que Marc et Luc n'en mentionnent qu'un (Matthieu 8:28 ; Marc 5:2 ; Luc 8:27). Manifestement, Marc et Luc n'attirent l'attention que sur l'un de ces hommes parce que Jésus lui a parlé, et que son cas était plus frappant. Il était peut-être plus violent ou avait souffert plus longtemps sous l'emprise des démons. Par la suite, il a peut-être été le seul à vouloir accompagner Jésus. - Marc 5:18-20.
Qui a porté le poteau de supplice de Jésus ?
Jean (19:17) déclare : "Et, portant lui-même le poteau de supplice, il sortit vers l'endroit qu'on appelle Lieu du Crâne, qui est appelé Golgotha en hébreu." Mais Matthieu (27:32), Marc (15:21), et Luc (23:26) disent que, ' comme ils sortaient, Simon de Cyrène fut réquisitionné pour porter le poteau de supplice '. Jean relate que Jésus a porté son poteau de supplice, mais son récit étant condensé, il n'a pas précisé que, plus tard, Simon a été réquisitionné pour le porter
.

L'apparente contradiction se trouve ainsi dissipée.

Comment Judas Iscariote est-il mort ?

Matthieu (27:5) déclare que Judas s'est pendu, alors qu'Actes 1:18 dit que, "tombant la tête en avant, il s'est ouvert bruyamment par le milieu, et tous ses intestins se sont répandus". Y a-t-il contradiction ? Non. Matthieu semble parler de la façon dont Judas a tenté de se suicider, et le livre des Actes en décrit les résultats.
Combien d'Israélites sont morts après avoir eu des relations immorales avec des femmes moabites et avoir participé au culte du Baal de Péor ?
Nous lisons dans le passage contenu en Nombres 25:9 : "Et ceux qui moururent par suite du fléau [provoqué par Jéhovah à cause de leur mauvaise conduite] se montèrent à vingt-quatre mille." Pourtant, parlant du même événement, l'apôtre Paul a dit : "Ne pratiquons pas non plus la fornication, comme certains d'entre eux ont commis la fornication, et il en tomba vingt-trois mille en un seul jour." Si on complète le récit avec le texte de Nombres 25:4, 5, on constate que "tous les chefs du peuple" impliqués dans ce péché ont été mis à mort. Ils étaient peut-être 1 000, ce qui, ajouté aux 23 000 personnes mentionnées par Paul, porterait le total des morts à 24 000.


Qui a incité David à dénombrer le peuple d'Israël ?

2 Samuel 24:1 dit ceci : "La colère de Jéhovah s'enflamma de nouveau contre Israël, quand on excita David contre eux, en disant : "Va, dénombre Israël et Juda." Cependant, ce n'est pas Jéhovah qui poussa David à pécher, puisque 1 Chroniques 21:1 déclare : "Alors Satan se leva contre Israël et incita David à dénombrer Israël." Dieu était mécontent des Israélites ; aussi laissa-t-il Satan le Diable provoquer ce péché parmi eux. C'est pourquoi 2 Samuel 24:1 laisse à penser que Dieu lui-même a causé cet événement. La traduction anglaise de Joseph Rotherham dit : "La colère de Yahweh s'enflamma contre Israël, de sorte qu'il toléra que David soit excité contre eux, en disant : "Va, fais le compte d'Israël et de Juda."

Comme le montrent les exemples tirés des Evangiles, les variantes dans le texte ne veulent pas dire qu'il y a contradiction. Des témoins écrivant sans se concerter peuvent, en rapportant des faits identiques, rendre compte de détails différents. Leurs récits se complètent. Cela ne devrait-il pas renforcer notre confiance dans les Saintes Ecritures ?

L'examen du contexte permet souvent de résoudre d'apparentes contradictions. Par exemple, le livre de la Genèse parle de la naissance d'Abel et de Caïn, de l'assassina d'Abel, et juste après de la femme et des enfants de Caïn (Genèse 4:1, 2, 17). Mais si Adam et Eve n'ont eu que ces deux fils, où Caïn a-t-il pris sa femme ? C'est là que le contexte donne des informations complémentaires. En fait, Adam et Eve ont eu beaucoup d'enfants. Genèse 5:3 précise qu'Adam devint père d'un autre fils nommé Seth et le verset suivant ajoute : "Il devint père de fils et de filles" (Genèse 5:4). Caïn a donc pu se marier avec une de ses soeurs ou encore avec une de ses nièces. L'humanité étant très proche de la perfection, il semble qu'un mariage de ce genre ne faisait pas courir aux enfants à naître les mêmes risques qu'aujourd'hui. De plus, Dieu avait prévu que les humains deviennent nombreux sur la terre. Au début de l'humanité, il était donc nécessaire que des mariages consanguins aient lieu. Ce n'est que 2 500 ans plus tard que Dieu donna aux Israélites des lois interdisant l'inceste, pour protéger les générations futures. - Lévitiques 18:9, 11.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t'il des contradiction dans la Bible?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum