Notre avenir est-il déjà écrit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Nathan le Ven 28 Mar - 23:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CHRÉTIENS, musulmans, juifs, hindous... Des fidèles de toutes confessions connaissent des malheurs et en sont affligés.
Le 6 décembre 1997 par exemple, une terrible catastrophe s’est produite à Irkoutsk (Sibérie). Un Antonov 124 venait de décoller quand deux de ses réacteurs sont tombés en panne. L’appareil, chargé de kérosène, s’est écrasé dans une zone résidentielle et a incendié un grand nombre d’appartements, provoquant blessures et mort chez quantité d’occupants impuissants. Parmi les victimes, il y avait des enfants innocents.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans cette région de Sibérie, il y a sûrement des gens d’orientations religieuses différentes. Certains professent peut-être le christianisme et pensent malgré tout que cet accident est un coup du destin. Ceux-là et d’autres se disent peut-être : ‘ C’était la volonté de Dieu. S’ils n’étaient pas morts de cette façon, ils seraient morts autrement. Tel était leur destin. ’
Cette façon de penser, qu’elle soit exprimée ou pas, reflète un concept présent dans le monde entier au sein de nombreuses religions : le destin. Beaucoup croient en effet que notre avenir, depuis le jour de notre naissance jusqu’à celui de notre mort, est en quelque sorte écrit d’avance.
La croyance au destin revêt des formes diverses, c’est pourquoi il est difficile d’en donner une définition complète. Néanmoins, le destin exprime fondamentalement l’idée que tout ce qui arrive, chaque acte, chaque événement, bon ou mauvais, est inévitable. Cela doit se produire parce que cela a été décidé d’avance par une force supérieure, que l’homme est incapable de maîtriser.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On retrouve ce concept tant dans l’astrologie et dans le karma de l’hindouisme et du bouddhisme que dans la doctrine de la chrétienté dite de la prédestination. Déjà dans la Babylone antique, on croyait que les dieux décidaient du destin et de l’avenir au moyen de documents écrits. Le dieu qui avait en main les “ tablettes du destin ” pouvait, croyait-on, fixer le destin des hommes, des royaumes et même des dieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des fidèles croient que, par décret divin, Dieu détermine avant leur naissance tout ce qui arrivera aux humains : la durée de leur vie, leur sexe, leur richesse ou leur pauvreté, leur malheur ou leur bonheur. Tous ces renseignements existeraient dans l’esprit de Dieu ou seraient écrits à l’avance dans un livre. C’est pourquoi, lorsque le malheur frappe, il n’est pas rare qu’une personne croyante dise “ mektoub ”, ce qui signifie : c’était écrit ! Certains tiennent ce raisonnement : Dieu sachant tout d’avance, il doit avoir déterminé qui lui sera obéissant et qui ne le sera pas. De nombreux fidèles en concluent que Dieu a déjà décidé, avant que quelqu’un naisse, s’il sera destiné à la félicité éternelle dans le Paradis ou à la damnation éternelle.
Peut-être vous dites-vous que cela ressemble à s’y méprendre à la doctrine de la prédestination que certaines Églises de la chrétienté enseignent. Le principal partisan protestant de la prédestination fut le réformateur français du XVIe siècle Jean Calvin. Il a défini la prédestination comme

“ le conseil éternel de Dieu, par lequel il a déterminé ce qu’il voulait faire de chaque homme.
Car il ne les crée pas tous en pareille condition, mais ordonne les uns à la vie éternelle, les autres à l’éternelle damnation ”. Il a également affirmé que “ Dieu non seulement a prévu la chute du premier homme, et en elle la ruine de toute sa postérité, mais qu’il l’a ainsi voulu ”.

Cela dit, tous les fidèles dont la religion enseigne la prédestination ou le fatalisme n’y croient pas forcément. Il en est qui font remarquer à juste titre que les écrits religieux parlent du libre arbitre de l’homme. En fait, cela soulève une grande controverse au sujet des actes humains : sont-ils la conséquence d’un libre choix de l’homme ou sont-ils prédéterminés par Dieu ? Pour certains, par exemple, l’homme a obligatoirement le libre choix de ses actes puisque Dieu, qui est juste, l’en tient pour responsable et redevable. Pour d’autres, Dieu crée les actes de l’homme ; l’homme en “ prend possession ” d’une façon ou d’une autre et en devient responsable. Toutefois, d’une manière générale, beaucoup pensent que chaque événement de notre vie, anodin ou important, a été décrété par Dieu.
Et vous, que croyez-vous ? Dieu a-t-il déjà décidé de votre avenir ? Les hommes possèdent-ils véritablement le libre arbitre, c’est-à-dire la capacité de faire de réels choix d’avenir ? Notre destinée dépend-elle uniquement de nous ?

La Suite: Quel sera notre avenir ?
avatar
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 440
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : par GPS guide pour le salut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Yasashi le Sam 29 Mar - 0:59

Merci Nathan pour ma part il suffit de lire Ézékiel 18:21, 23 :

“ Or, pour le méchant, s’il revient de tous ses péchés qu’il a commis, si vraiment il garde toutes mes ordonnances et exécute le droit et la justice, à coup sûr il restera en vie. Il ne mourra pas. Est-ce que je prends vraiment plaisir à la mort du méchant, [...] et non pas plutôt à ce qu’il revienne de ses voies et qu’il reste bel et bien en vie ? ”

La Parole de Dieu montre clairement que ce n’est pas le destin qui dirige la vie de l’homme. L’homme a la possibilité de choisir. Il peut faire soit le bien, soit le mal. Et si par ignorance il fait le mal, quand il découvre la vérité il peut changer et se mettre à faire le bien, et ainsi recevoir la vie. Il est donc clair que nous sommes responsables de nos actions.
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Invité le Sam 29 Mar - 2:53

Prenons un exemple bien précis dans la Bible :

Comment Adam a-t-il pu pécher, alors qu’il était parfait ?

Adam a pu pécher parce que Dieu lui a fait don du libre arbitre, c’est-à-dire de la faculté de faire des choix. Ce don n’était nullement incompatible avec la perfection d’Adam. En réalité, seul Dieu est parfait au sens absolu (Deutéronome 32:3, 4 ; Psaume 18:30 ; Marc 10:18). La perfection de n’importe quelle personne ou chose est limitée. Prenons l’exemple d’un couteau. Bien que l’instrument soit parfait pour couper de la viande, l’utiliseriez-vous pour manger de la soupe ? Une chose n’est parfaite que par rapport au but pour lequel elle est conçue.
Dans quel but Dieu a-t-il créé Adam ? Dieu avait pour objectif de produire par l’intermédiaire du premier homme une famille d’êtres intelligents dotés du libre arbitre. Leur choix d’obéir aux lois divines serait révélateur de leur désir d’aimer Dieu et ses voies. L’obéissance n’était donc pas une fonction programmée dans l’esprit des humains. Elle devait être le résultat d’un choix personnel (Deutéronome 10:12, 13 ; 30:19, 20). Par conséquent, s’il avait manqué à Adam la capacité de choisir la désobéissance, il aurait été incomplet, et donc imparfait. Pour ce qui est de la façon dont il a choisi d’utiliser son libre arbitre, le récit biblique rapporte qu’Adam a emboîté le pas à sa femme ; il a désobéi à la loi de Dieu au sujet de “ l’arbre de la connaissance du bon et du mauvais ”. — Genèse 2:17 ; 3:1-6.
Cela veut-il dire qu’à l’origine il manquait à Adam un sens moral aigu pour prendre de sages décisions ou pour résister à la tentation ? Avant qu’Adam ne désobéisse, Jéhovah Dieu avait observé toute sa création terrestre, notamment le premier couple humain ; il avait alors jugé que c’était “ très bon ”. (Genèse 1:31.) Donc, après qu’Adam a péché, son Créateur n’a pas eu besoin de corriger chez lui quelque défaut de conception. À juste titre, il a imputé la faute à Adam, et à lui seul (Genèse 3:17-19). Le premier homme n’avait pas laissé l’amour pour Dieu et pour ce qui est droit l’inciter à obéir avant tout à son Créateur.

Prenons un autre exemple


Il est également à noter que, comme Adam, Jésus était parfait lorsqu’il était sur terre. Mais, à la différence des descendants d’Adam, il avait été conçu grâce à l’esprit saint et n’avait donc hérité d’aucune faiblesse l’empêchant de résister à la tentation (Luc 1:30, 31 ; 2:21 ; 3:23, 38). Jésus, de son plein gré, est resté fidèle à son Père, et ce malgré les pires épreuves. En revanche, Adam, dans l’exercice de son libre arbitre, n’a pas obéi au commandement de Jéhovah. Il en a porté toute la responsabilité.

Revenons a Adams


Mais pourquoi Adam a-t-il choisi de désobéir à Dieu ? Pensait-il que sa situation s’en trouverait améliorée d’une façon ou d’une autre ? La réponse est non, car l’apôtre Paul a écrit qu’“ Adam n’a pas été trompé ”. (1 Timothée 2:14.) Néanmoins, Adam a pris la décision d’accéder aux souhaits de sa femme, qui avait déjà choisi de manger du fruit de l’arbre défendu. Son désir de plaire à Ève s’est révélé plus fort que son désir de plaire au Créateur. Alors que le fruit défendu lui était offert, Adam aurait assurément dû prendre le temps de réfléchir aux conséquences de sa désobéissance sur sa relation avec Dieu. N’ayant pas cultivé un amour profond pour Dieu, Adam courait le risque de céder à la tentation, quand bien même elle viendrait de sa femme.
Adam a péché avant d’engendrer des enfants. Tous ses descendants sont donc nés imparfaits. Cela étant, comme lui, nous bénéficions du libre arbitre. Puissions-nous choisir de méditer avec reconnaissance sur la bonté de Jéhovah et cultiver un amour solide envers lui, qui est digne de notre obéissance et de notre adoration. — Psaume 63:6 ; Matthieu 22:36, 37.

De plus la Bible déclare :

(Genèse 3:12) Et l’homme dit : “ La femme que tu as donnée pour être avec moi, elle m’a donné [du fruit] de l’arbre et ainsi j’ai mangé. ”

Lorsqu’il rencontra la rébellion dans son foyer, Adam non plus ne montra pas de gratitude et d’amour envers son Créateur et Bienfaiteur, ni ne se montra fidèle en prenant parti pour son Dieu lorsqu’il fut mis à l’épreuve, et il succomba à la force de persuasion d’Ève.
De plus, Adam, semble-t-il, s’irrita contre Jéhovah, si on en juge par sa réponse lorsqu’il fut interrogé sur sa conduite :

“ La femme que tu as donnée pour être avec moi, elle m’a donné du fruit de l’arbre et ainsi j’ai mangé. ”

Contrairement à Ève, l’homme ne croyait pas qu’il ne mourrait pas comme l’avait prétendu le serpent, mais aussi bien Adam que sa femme choisirent la voie de l’autonomie, de la rébellion contre Dieu. — 1Tm 2:14.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Nathan le Sam 29 Mar - 6:10

SUITE

Quel sera notre avenir ?

SI LE Dieu Tout-Puissant est omniscient, ayant connaissance de tout ce qui est passé, présent et futur, toutes choses ne sont-elles pas destinées à arriver exactement comme Dieu les a vues d’avance ? Si Dieu a vu d’avance et fixé le cours de la vie et la destinée finale de tout humain, peut-on vraiment dire que nous sommes libres de choisir le cours de notre vie, de choisir notre avenir ?
On débat de ces questions depuis des siècles. La controverse divise encore les grandes religions. La faculté de Dieu de connaître d’avance l’avenir est-elle compatible avec le libre arbitre des humains ? Où trouver les réponses à ces interrogations ?
Dans le monde entier, des millions de personnes tombent d’accord pour dire que Dieu a communiqué avec les humains par le moyen de sa Parole écrite transmise par ses porte-parole, les prophètes. Par exemple, le Coran parle de révélations venant de Dieu : la Taurāh (Torah, la Loi, ou cinq livres de Moïse), les Zabūr (les Psaumes) et l’Injīl (l’Évangile, Écritures grecques chrétiennes, ou “ Nouveau Testament ”), ainsi que ce qui a été révélé aux prophètes d’Israël.
Dans les Écritures grecques chrétiennes, on lit : “ Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour reprendre, pour remettre les choses en ordre. ” (2 Timothée 3:16). À l’évidence, toute directive ou tout éclaircissement que nous recevons devrait en définitive venir de Dieu lui-même. Ne serait-il donc pas sage d’examiner les écrits des prophètes de Dieu de l’Antiquité? Que révèlent-ils au sujet de notre avenir ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’avenir écrit à l’avance?

Quiconque a lu les Saintes Écritures sait qu’elles contiennent littéralement des centaines de prophéties. Des événements historiques tels que la chute de Babylone, la reconstruction de Jérusalem (du VIe au Ve siècle avant notre ère), ainsi que l’ascension et la chute des rois de l’Empire médo-perse et de Grèce, tout cela fut prédit en détail (Isaïe 13:17-19 ; 44:24–45:1 ; Daniel 8:1-7, 20-22). L’accomplissement de ces prophéties est une des preuves les plus solides que les Saintes Écritures sont la Parole de Dieu, car seul Dieu a le pouvoir à la fois de voir d’avance et de déterminer ce qui va se passer dans l’avenir. En ce sens, les Saintes Écritures contiennent effectivement l’avenir écrit à l’avance.
Dieu lui-même déclare : “ Je suis le Divin et [...] il n’y a pas d’autre Dieu ni personne qui soit comme moi ; Celui qui dès le commencement révèle la conclusion, et dès les temps anciens les choses qui n’ont pas été faites ; Celui qui dit : ‘ Mon conseil tiendra, et tout ce qui est mon plaisir, je le ferai ’ [...]. Oui, je l’ai dit ; je le ferai aussi arriver. Je l’ai formé, je vais aussi le faire. ” (Isaïe 46:9-11 ; 55:10, 11). Le nom même par lequel Dieu s’est fait connaître à ses prophètes du passé est Jéhovah, qui signifie littéralement “ Il fait devenir ”. (Genèse 12:7, 8 ; Exode 3:13-15 ; Psaume 83:18.) Dieu se révèle comme Celui qui accomplit sa parole, Celui qui fait toujours se réaliser ses desseins.
Ainsi, Dieu utilise sa prescience pour mener à bien ses desseins. Il lui est souvent arrivé d’y recourir pour avertir les méchants d’un jugement à venir, ou encore pour donner à ses serviteurs une espérance de salut. Cependant, Dieu utilise-t-il cette faculté de manière illimitée ? Trouve-t-on dans les Saintes Écritures la preuve que parfois Dieu n’a pas voulu connaître d’avance certaine choses ?

Dieu connaît-il d’avance toute chose ?

Tous les arguments en faveur de la prédestination reposent sur la supposition selon laquelle, puisque Dieu a indéniablement le pouvoir de connaître d’avance et de déterminer les événements futurs, il doit forcément connaître d’avance toute chose, y compris les actions futures de chaque individu. Toutefois, cette supposition est-elle correcte ? En fait, elle est contraire à ce que Dieu révèle dans ses Saintes Écritures.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par exemple, les Écritures disent que “ Dieu mit Abraham à l’épreuve ” quand il lui ordonna de sacrifier son fils Isaac en holocauste. Abraham s’apprêtait à sacrifier Isaac lorsque Dieu l’arrêta et dit : “ À présent je sais vraiment que tu crains Dieu, puisque tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. ” (Genèse 22:1-12). Dieu aurait-il dit cela s’il avait su à l’avance qu’Abraham obéirait à son commandement ? L’épreuve aurait-elle été honnête ?
En outre, les prophètes de l’Antiquité racontent qu’à plusieurs reprises Dieu affirma ‘ avoir du regret ’ au sujet de quelque chose qu’il avait fait ou songeait à faire. Par exemple, il dit qu’il “ regrettait [de l’hébreu naḥam] d’avoir fait Saül roi sur Israël ”. (1 Samuel 15:11, 35 ; voir aussi Jérémie 18:7-10 ; Yona 3:10.) Dieu étant parfait, ces versets ne peuvent pas signifier qu’il se soit trompé en choisissant Saül pour être le premier roi d’Israël. Ils doivent donc plutôt signifier qu’il était navré de voir Saül devenu infidèle et désobéissant. Cette expression employée par Dieu au sujet de lui-même serait vide de sens s’il avait su d’avance les actions de Saül.
Le même terme figure dans la partie la plus ancienne des Écritures saintes où, concernant les jours de Noé, on lit : “ Jéhovah regretta d’avoir fait les hommes sur la terre, et il fut peiné dans son cœur. Alors Jéhovah dit : ‘ Je vais effacer de dessus la surface du sol les hommes que j’ai créés, [...] car vraiment je regrette de les avoir faits. ’ ” (Genèse 6:6, 7). C’est encore là une indication que les actions de l’homme ne sont pas prédestinées par Dieu. Dieu éprouva du regret, du chagrin, oui de la peine, non pour avoir fait erreur dans ses actions, mais parce que la méchanceté de l’homme était devenue abondante. Le Créateur regrettait qu’il soit devenu nécessaire de détruire toute l’humanité, à l’exception de Noé et de sa famille. Dieu nous affirme ceci : ‘ Je ne prends pas plaisir à la mort des méchants. ’ — Ézékiel 33:11 ; voir aussi Deutéronome 32:4, 5.
Par conséquent, Dieu a-t-il connu d’avance, voire décrété, la chute d’Adam dans le péché, et aussi les conséquences malheureuses qu’elle entraînerait pour la famille humaine ? Le raisonnement ci-dessus montre que c’est impossible. Qui plus est, si effectivement Dieu connaissait à l’avance tout cela, alors il serait devenu l’auteur du péché quand il a fait l’homme et il serait délibérément responsable de toute la méchanceté et de toute la souffrance chez les humains. À l’évidence, cela ne concorde pas avec ce que Dieu révèle de lui dans les Écritures. Il est un Dieu d’amour et d’équité qui déteste la méchanceté. — Psaume 33:5 ; Proverbes 15:9 ; 1 Jean 4:8.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LA SUITE ET FIN SERA Les deux destinées de l’homme
avatar
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 440
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : par GPS guide pour le salut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Yasashi le Dim 30 Mar - 5:06

Merci beaucoup Nathan j'attends avec impatience la suite  bounce  !
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Nathan le Dim 30 Mar - 6:12

LA VOILA SUITE ET FIN
Les deux destinées de l’homme

Les Saintes Écritures ne révèlent pas que notre avenir individuel soit quelque chose de déterminé d’avance, autrement dit prédestiné, par Dieu. Au contraire, elles révèlent que Dieu a prédit seulement deux destinées possibles pour l’homme. Il donne à chaque homme le libre arbitre pour choisir quelle destinée sera la sienne. Le prophète Moïse déclara jadis aux Israélites : “ J’ai mis devant toi la vie et la mort [...] ; et tu dois choisir la vie, afin que tu restes en vie, toi et ta descendance, en aimant Jéhovah ton Dieu, en écoutant sa voix et en t’attachant à lui ; car il est ta vie et la longueur de tes jours. ” (Deutéronome 30:19, 20). Jésus, le prophète de Dieu, donna cet avertissement : “ Entrez par la porte étroite ; parce que large et spacieuse est la route qui mène à la destruction, et nombreux sont ceux qui entrent par elle ; tandis qu’étroite est la porte et resserrée la route qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui la trouvent. ” (Matthieu 7:13, 14). Deux routes, deux destinées. Notre avenir est fonction de nos propres actions. Obéir à Dieu est synonyme de vie, lui désobéir est synonyme de mort. — Romains 6:23.
Dieu “ annonce aux humains qu’ils doivent tous, en tous lieux, se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il va juger la terre habitée avec justice ”. (Actes 17:30, 31.) De même que la majorité des humains aux jours de Noé ont choisi de désobéir à Dieu et ont été anéantis, de même aujourd’hui la majorité n’obéissent pas aux commandements de Dieu. Cependant, Dieu n’a pas encore déterminé qui sera détruit et qui recevra le salut. De fait, la Parole de Dieu dit qu’“ il ne veut pas que qui que ce soit périsse, mais [qu’]il veut que tous parviennent à la repentance ”. (2 Pierre 3:9.) Même les personnes très méchantes peuvent se repentir, devenir obéissantes et opérer les changements nécessaires pour obtenir la faveur de Dieu. — Isaïe 1:18-20 ; 55:6, 7 ; Ézékiel 33:14-16 ; Romains 2:4-8.La Bible annonce que Dieu va livrer une grande guerre qui purgera la terre de la méchanceté et de tous ceux qui la pratiquent. Mais Jéhovah protégera ses serviteurs, qui connaîtront ensuite, sous le règne du Christ, une paix et un bonheur sans fin. La maladie et la mort ne seront plus. Comme nous sommes réjouis à la pensée que Dieu va établir un nouveau paradis sur la terre! N’y vivront que ceux qui lui seront agréables. Mais comment être agréable à Jéhovah et mériter tout ce qu’il réserve à ses serviteurs?
À ceux qui sont obéissants, Dieu promet la vie éternelle dans un paradis paisible, une terre purifiée de toute méchanceté, de toute violence et de toute guerre, un monde où n’existeront plus ni faim, ni souffrance, ni maladie, ni mort (Psaumes 37:9-11 ; 46:9 ; Isaïe 2:4 ; 11:6-9 ; 25:6-8 ; 35:5, 6 ; Révélation 21:4). De plus, les morts seront ressuscités et se verront offrir la possibilité de servir Dieu. — Daniel 12:2 ; Jean 5:28, 29.
Ce merveilleux changement s’opérera sous l’action de Jésus Christ, qui se mettra à l’œuvre dès qu’il aura débarrassé la terre de tous les méchants. Quand il fut sur la terre, Jésus guérit les malades et ressuscita les morts. C’était pour montrer ce qu’il ferait sur la terre tout entière à l’époque où il serait Roi du Royaume de Dieu.
Comme il fera bon vivre dans le nouveau paradis terrestre, sous la domination céleste de Jésus et de ceux qui participeront à sa royauté! Ces chefs veilleront au bonheur de tous les habitants de la terre
Voyons maintenant ce qu’il faut faire pour que Dieu nous donne la vie éternelle dans son nouveau paradis.
Observe l’homme intègre et ne cesse de regarder l’homme droit, dit le psalmiste, car l’avenir de cet homme sera paisible. Mais les transgresseurs seront bel et bien anéantis ensemble, oui l’avenir des méchants sera retranché. ” (Psaume 37:37, 38). Quel sera notre avenir ? Tout dépend de nous.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 440
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : par GPS guide pour le salut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Yasashi le Dim 30 Mar - 22:47

Merci Nathan j'aurai aimé rajouter :

“ Celui qui exerce la foi dans le Fils a la vie éternelle ”, affirme la Bible, mais “ celui qui désobéit au Fils ne verra pas la vie ”. (Jean 3:36.) Vous pouvez choisir la vie en cherchant à connaître Dieu, son Fils ainsi que Sa volonté au moyen de la Bible, et en appliquant ce que vous apprenez. Celui qui agit en accord avec la vraie sagesse consignée dans la Parole de Dieu a l’assurance qu’“ il résidera en sécurité et vivra tranquille sans redouter le malheur ”. — Proverbes 1:20, 33.
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Invité le Lun 31 Mar - 1:31

éhovah a dit par l’intermédiaire de Habaqouq : “ Pour le juste, par sa fidélité il restera en vie. ” (Habaqouq 2:4). Gravez profondément cette idée dans votre esprit et dans votre cœur. Elle constitue l’une des vérités fondamentales de la Bible. Paul s’est référé trois fois à ce verset dans ses écrits inspirés* (Romains 1:16, 17 ; Galates 3:11, 14 ; Hébreux 10:38). Cette vérité requiert que nous exercions la foi dans le sacrifice que Jésus Christ a offert pour nos péchés. Jésus a expliqué : “ Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique-engendré, afin que tout homme qui exerce la foi en lui [...] ait la vie éternelle. ” On lit aussi : “ Celui qui exerce la foi dans le Fils a la vie éternelle. ” (Jean 3:16, 36). Son sacrifice permet une guérison que lui seul, notre Racheteur, peut apporter. Après avoir consigné les paroles de Jéhovah sur ce que son grand jour fera au monde méchant de Satan, Malaki a dit : “ Pour vous qui craignez mon nom se lèvera à coup sûr le soleil de la justice, avec la guérison dans ses ailes. ” Jésus se lèvera donc avec la guérison. Cette guérison comprend la guérison spirituelle qui est déjà la nôtre. Mais n’est-il pas exaltant de penser à la guérison physique totale qu’il opérera en plus dans le monde nouveau ? — Malaki 4:2.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre avenir est-il déjà écrit ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum