Du point de vue de la science, y a-t-il des erreurs dans la Bible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du point de vue de la science, y a-t-il des erreurs dans la Bible ?

Message  Yasashi le Ven 27 Juin - 0:22

Du point de vue de la science, y a-t-il des erreurs dans la Bible ?



Un examen objectif de la Bible montre que la réponse est non. Voici ce que beaucoup pensent à tort au sujet de la Bible :

Idée reçue : La Bible dit que l’univers a été créé en six jours de 24 heures.

Réalité : Selon la Bible, Dieu a créé l’univers au cours d’une période du passé non précisée (Genèse 1:1). Et les jours de création mentionnés au chapitre 1 de la Genèse sont des périodes dont la durée n’est pas précisée non plus. D’ailleurs, la période toute entière durant laquelle la terre et les cieux ont été faits est aussi appelée un « jour » (Genèse 2:4).

Idée reçue : La Bible dit que la végétation a été créée avant que le Soleil n’existe, et donc avant que la photosynthèse soit possible (Genèse 1:11, 16).

Réalité : La Bible montre que le Soleil, l’une des étoiles qui composent « les cieux », a été créé avant la végétation (Genèse 1:1). Une lumière diffuse provenant du Soleil atteignait la surface de la Terre durant le premier « jour », ou période, de création. Tandis que l’atmosphère s’éclaircissait, au troisième « jour » de création, la lumière a été suffisante pour que la photosynthèse ait lieu (Genèse 1:3-5, 12, 13). Ce n’est que plus tard que le Soleil est devenu visible distinctement depuis la surface de la Terre (Genèse 1:16).

Idée reçue : La Bible dit que le Soleil tourne autour de la Terre.

Réalité : On lit en Ecclésiaste 1:5 : « Le soleil [...] s’est levé, et le soleil s’est couché, et il vient haletant vers son lieu où il va se lever. » Mais cette phrase décrit simplement le mouvement apparent du soleil, perçu depuis la terre. Aujourd’hui encore, on utilise les expressions « lever de soleil » ou « coucher de soleil » même si on sait très bien que c’est la Terre qui tourne autour du Soleil.

Idée reçue : La Bible dit que la terre est plate.

Réalité : La Bible emploie l’expression « l’extrémité de la terre » pour parler de « la région la plus lointaine de la terre » (Actes 1:8 ; note). Elle ne veut pas dire par là que la terre est plate ou qu’elle a un bord. De même, l’expression « quatre extrémités de la terre » est une figure de style qui désigne toute la surface de la terre (Isaïe 11:12 ; Luc 13:29). Aujourd’hui, on pourrait utiliser une image similaire en parlant des quatre coins du globe.

Idée reçue : La Bible dit que la circonférence d’un cercle est précisément égale à trois fois son diamètre, alors que le nombre exact est pi (π), c’est-à-dire environ 3,1416.

Réalité : Selon 1 Rois 7:23 et 2 Chroniques 4:2, « la mer en métal fondu » avait un diamètre de dix coudées et « il fallait un cordeau de trente coudées pour en faire le tour ». Ce n’étaient peut-être que les chiffres ronds les plus proches des valeurs réelles. Il est aussi possible que la circonférence corresponde aux mesures intérieures du bassin, et le diamètre aux mesures extérieures.


Lien vers le site
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du point de vue de la science, y a-t-il des erreurs dans la Bible ?

Message  Dov le Ven 27 Juin - 4:00

ALTON WILLIAMS

EN 1978, deux événements ont marqué ma vie. En septembre j’ai obtenu mon doctorat en physique nucléaire, et en décembre j’ai été ordonné ministre du culte des Témoins de Jéhovah.
Quand les gens apprennent que je suis à la fois scientifique et Témoin de Jéhovah, ils se demandent souvent comment je parviens à concilier ma connaissance scientifique avec ma croyance en la Bible. À vrai dire, moi aussi je me suis demandé des années durant s’il était seulement possible de les concilier. En fin de compte, j’ai acquis la certitude que la Bible est en accord avec les faits scientifiques.


19 ans d’études

Je suis né en 1953 à Jackson, dans l’État du Mississippi (États-Unis), le troisième enfant d’une famille qui en comptait 11. Notre famille était pauvre. Nous devions fréquemment déménager, parce que mes parents ne pouvaient payer le loyer. L’essentiel de notre nourriture nous parvenait grâce à un programme d’aide alimentaire mis en place par l’État. Les habits de seconde main que nous portions avaient appartenu aux personnes dont ma mère entretenait le domicile ou le bureau.
Nos parents nous ont souvent rappelé que notre seule chance d’en finir avec la pauvreté était d’acquérir une bonne instruction. C’est pourquoi, très tôt, je me suis promis de décrocher un diplôme universitaire. J’ai été scolarisé à l’âge de six ans et j’ai poursuivi ma scolarité sans interruption pendant 19 ans. J’aimais les sciences et les mathématiques ; aussi, lorsque je suis entré à l’université, je me suis orienté vers une carrière scientifique.
À l’université, j’ai fait la connaissance d’une jeune fille prénommée Del. Un professeur de science lui avait conseillé de venir me trouver afin que je l’aide dans ce domaine. Très vite, cependant, nos conversations ont dépassé le cadre scientifique et nous sommes tombés amoureux. Nous nous sommes mariés le 10 janvier 1974, profitant d’une interruption de deux heures entre les cours ! Quatre ans plus tard, en 1978, j’obtenais mon doctorat.
Je détenais alors ce que je croyais être la clé du succès. J’étais un scientifique, et dans la physique nucléaire, s’il vous plaît ! Mes récents diplômes de physique nucléaire théorique en poche, j’allais commencer à récolter le fruit de ces longues années d’études. J’avais hâte de me faire un nom dans le milieu scientifique. En outre, je pouvais désormais choisir un emploi parmi les offres les mieux payées provenant des entreprises privées ou des institutions publiques.
Toutefois, quelques mois plus tard, le 30 décembre 1978, j’ai fait un pas qui s’est avéré plus déterminant pour ma vie et mon avenir que mes diplômes nouvellement acquis. Ce jour-là, j’ai symbolisé l’offrande de ma personne à Jéhovah Dieu par le baptême d’eau, devenant ainsi Témoin de Jéhovah. Comment en suis-je arrivé là ? Durant les années que j’ai consacrées à la recherche scientifique, je n’ai jamais trouvé la moindre contradiction entre un fait scientifique avéré et un enseignement biblique. Souvent, les incohérences apparentes sont dues à l’ignorance, soit d’une donnée scientifique, soit de ce que la Bible enseigne réellement. Par exemple, certains scientifiques et d’autres pensent à tort que, selon la Bible, plantes, animaux et humains sont tous apparus en six jours de 24 heures. Cela serait contraire aux faits scientifiques connus. Mais ce n’est pas ce qu’enseigne la Bible. Elle révèle au contraire que les “ jours ” de création embrassent des milliers d’années*.
La confusion résulte aussi de l’idée erronée que la foi en Dieu n’est rien de plus qu’une expérience émotionnelle. Ce n’est pas le cas ; la foi en Dieu et en la Bible repose sur des faits vérifiables. Selon la définition qu’en donne la Bible, “ la foi est l’attente assurée de choses qu’on espère, la démonstration évidente [ou : preuve convaincante, selon la note] de réalités que pourtant on ne voit pas ”. (Hébreux 11:1.) Effectivement, la foi est fondée sur des preuves. Des centaines de prophéties se sont réalisées, dans le passé mais aussi à notre époque. Ainsi, même en appliquant la méthode scientifique qu’utilisent tous les chercheurs pour valider une théorie, nous pouvons être pleinement convaincus de la réalisation des prophéties bibliques se rapportant à l’avenir.
L’une de ces prophéties inclut la promesse selon laquelle, dans un proche avenir, nous profiterons sur terre de conditions paradisiaques. Les effets dévastateurs de la vieillesse, de la maladie, de la mort, des guerres et de l’injustice ne seront plus (Révélation 21:3, 4). Nous aurons alors le temps d’explorer et d’étudier minutieusement les divers domaines de la merveilleuse création de Jéhovah Dieu ainsi que toutes les lois qu’il a établies afin de régir cet univers physique impressionnant.
Je suis reconnaissant à Jéhovah Dieu de m’avoir aidé à trouver la clé du bonheur véritable que sont les magnifiques enseignements de sa Parole, la Bible. Je prie pour que bien d’autres, y compris des scientifiques, trouvent cette précieuse clé.
avatar
Dov
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 339
Date d'inscription : 02/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum