Les bonnes manières : que faut-il savoir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les bonnes manières : que faut-il savoir ?

Message  Yasashi le Mer 2 Juil - 0:31

Les bonnes manières : que faut-il savoir ?


Avoir de bonnes manières peut améliorer ta vie, notamment dans trois domaines :

Ta réputation. La façon dont tu te comportes avec les autres leur laisse une impression, bonne ou mauvaise. Si tu as de bonnes manières, ils penseront sans doute que tu es quelqu’un de mûr et de responsable, et ils agiront avec toi en conséquence. Mais si tu es impoli, ils en concluront que tu ne t’intéresses qu’à toi, et tu pourrais bien te voir refuser un emploi ou passer à côté d’autres opportunités. Comme le dit la Bible, « celui qui est cruel fait son malheur » (Proverbes 11:17, Parole de Vie).

Tes relations avec les autres. La Bible dit : « Revêtez-vous de l’amour, car c’est un lien d’union parfait » (Colossiens 3:14). C’est particulièrement vrai en amitié. On est attiré par les personnes qui ont de bonnes manières et qui sont gentilles. D’ailleurs, qui aimerait passer du temps avec quelqu’un d’impoli, ou même de désagréable ?

La façon dont les autres se comportent avec toi. « Si toi, tu es tout le temps poli, remarque Jennifer, tu verras qu’avec le temps, même les gens qui ne le sont jamais se conduiront mieux avec toi. » La Bible dit : « C’est avec la mesure dont vous mesurez qu’on mesurera pour vous » (Matthieu 7:2).

Conclusion : Chaque jour, on est en contact avec des gens. Ta façon de gérer tes relations avec les autres a une influence sur la façon dont ils te considèrent et te traitent. Bref, les bonnes manières sont vraiment importantes !

Comment t’améliorer

Évalue-toi. Demande-toi : « Est-ce que je suis respectueux quand je m’adresse à un adulte ? Est-ce que je dis souvent “merci”, “pardon” ou “s’il te plaît” ? Est-ce que je suis distrait quand je parle avec les autres — peut-être parce que je lis des textos ou que j’y réponds ? Est-ce que je traite mes parents et mes frères et sœurs avec respect, ou est-ce que je me permets certaines choses juste parce que “c’est ma famille” ? »
Ce que dit la Bible : « Soyez toujours les premiers à vous honorer les uns les autres » (Romains 12:10).

Fixe-toi des objectifs. Écris trois domaines dans lesquels tu pourrais t’améliorer. Par exemple, Allison, 15 ans, a remarqué qu’elle doit apprendre à « bien écouter et à ne pas trop parler ». David, 19 ans, reconnaît qu’il doit éviter d’envoyer des textos quand il est avec des membres de sa famille ou des amis : « C’est leur manquer de respect. C’est comme si je leur disais que je préfèrerais parler à quelqu’un d’autre qu’à eux. » Edward, 17 ans, confie qu’il doit arrêter d’interrompre les autres quand ils parlent. Et Jennifer, citée plus haut, a décidé d’être plus polie avec les personnes âgées. « Avant, je leur disais un petit bonjour rapide, puis je trouvais une excuse pour aller voir mes amis, qui ont le même âge que moi, explique-t-elle. Mais maintenant, j’essaie vraiment d’apprendre à mieux les connaître. Ça m’a beaucoup aidée à avoir de bonnes manières. »

Ce que dit la Bible : « [Ayez] l’œil non pas uniquement sur vos propres affaires, [...] mais aussi, par intérêt personnel, sur celles des autres » (Philippiens 2:4).

Observe tes progrès. Pense aux domaines dans lesquels tu veux t’améliorer, et pendant un mois, fais attention à ta façon de parler et de te comporter dans ces domaines. À la fin du mois, demande-toi : « Dans quelle mesure avoir de bonnes manières m’a rendu meilleur ? Dans quels domaines est-ce que je devrais encore progresser ? » En fonction de tes réponses, fixe-toi de nouveaux objectifs.

Ce que dit la Bible : « Comme vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites de même pour eux » (Luc 6:31).
avatar
Yasashi
proclamateur agré/ée

Messages : 486
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonnes manières : que faut-il savoir ?

Message  Dov le Jeu 3 Juil - 0:58

Les ministres de Dieu et les bonnes manières


“ EN CE qui concerne les bonnes manières, les vacances n’existent pas. La politesse est de rigueur partout et en tout temps ”, écrit Sue Fox, auteur d’un ouvrage sur le savoir-vivre. Quand on se fait une habitude d’être courtois, les frictions s’atténuent et finissent souvent par disparaître d’elles-mêmes. L’inverse est tout aussi vrai. Manquer d’égards envers les autres est source de conflits, de ressentiment ou de tristesse.


En général, les bonnes manières fleurissent dans la congrégation chrétienne. Il nous faut toutefois veiller à ne pas nous laisser gagner par les mauvaises manières, si courantes dans le monde d’aujourd’hui. Voyons comment l’application des principes bibliques en matière de courtoisie peut nous protéger sous ce rapport et attirer d’autres personnes vers le vrai culte. Pour comprendre ce qu’impliquent les bonnes manières, considérons l’exemple de Jéhovah Dieu et de son Fils.

Jéhovah et son Fils : des modèles de prévenance


Jéhovah Dieu est l’exemple de courtoisie par excellence. Malgré sa position élevée de Souverain de l’univers, il traite les humains avec beaucoup d’amabilité et de respect. Lorsqu’il s’est adressé à Abraham, ou encore à Moïse, Jéhovah a employé un terme hébreu que l’on traduit souvent par “ s’il te plaît ”. (Gen. 13:14 ; Ex. 4:6.) Quand ses serviteurs commettent des fautes, Jéhovah est “ miséricordieux et compatissant, lent à la colère et abondant en bonté de cœur et en fidélité ”. (Ps. 86:15.) Il ne ressemble en rien à certains humains qui explosent de colère quand on ne répond pas à leurs attentes.
Dieu écoute attentivement les humains, ce qui témoigne là encore de ses bonnes manières. Quand Abraham a soulevé des questions concernant les habitants de Sodome, Jéhovah a patiemment répondu à chacune d’elles (Gen. 18:23-32). Il n’a pas considéré que les préoccupations d’Abraham lui faisaient perdre son temps. Par ailleurs, Jéhovah écoute les prières de ses serviteurs et les lamentations des pécheurs repentants. (Lire Psaume 51:11, 17.) Ne devrions-nous pas l’imiter, en écoutant les autres lorsqu’ils nous parlent ? La courtoisie figure parmi les nombreuses choses que Jésus Christ a apprises de son Père. Bien que son ministère lui ait parfois réclamé beaucoup de temps et d’énergie, Jésus s’est toujours montré patient et aimable. Lépreux, aveugles réduits à la mendicité et autres nécessiteux le trouvaient tout disposé à les aider. Il ne les ignorait pas, même s’ils venaient le voir à l’improviste. Il n’hésitait pas à interrompre ses activités pour venir en aide à une personne désespérée. Jésus faisait preuve d’une extrême considération envers ceux qui plaçaient leur foi en lui (Marc 5:30-34 ; Luc 18:35-41). Étant chrétiens, nous suivons l’exemple de Jésus en nous montrant aimables et serviables. Cette façon d’être ne passe pas inaperçue aux yeux de notre famille, de nos voisins et de bien d’autres. Qui plus est, elle rend gloire à Jéhovah et contribue à notre bonheur. Jésus se montrait également plein d’égards pour les gens en les appelant par leur nom. Les chefs religieux juifs respectaient-ils autant la dignité des autres ? Non. Ils considéraient ceux qui ne connaissaient pas la Loi comme des “ maudits ” et les traitaient comme tels (Jean 7:49). Les choses étaient bien différentes avec le Fils de Dieu. Marthe, Marie, Zachée et bien d’autres ont entendu Jésus les appeler par leur nom (Luc 10:41, 42 ; 19:5). Même si les codes culturels* et les circonstances leur dictent parfois la manière de s’adresser à autrui, les serviteurs de Jéhovah veillent à se montrer toujours chaleureux envers les autres. Ils ne permettent pas aux différences sociales d’entamer le respect qu’ils doivent à leurs compagnons chrétiens et aux autres. — Lire Jacques 2:1-4.

De nos jours, dans bien des endroits, la vie est si trépidante qu’il est fréquent que deux personnes se croisent sans se dire “ bonjour ” ni se demander “ comment ça va ? ” Bien entendu, sur un trottoir grouillant de monde, on n’attend pas de quelqu’un qu’il salue tous ceux qu’il croise. En revanche, dans beaucoup d’autres circonstances, il convient, et il est même souhaitable, de saluer les autres. Avez-vous l’habitude de saluer ceux que vous rencontrez ? Ou bien passez-vous le plus souvent votre chemin sans un sourire ni un mot agréable ? Involontairement, on risque de développer une habitude qui relève en réalité de l’impolitesse.


Jésus nous rappelle une chose : “ Si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les gens des nations aussi n’en font-ils pas autant ? ” (Mat. 5:47). À ce propos, le conseiller en communication Donald Weiss a écrit : “ Les gens n’aiment pas qu’on passe à côté d’eux sans les regarder. Vous ne trouverez aucune excuse valable pour apaiser ceux que vous avez ignorés. Le remède est simple : Saluez les gens. Parlez avec eux. ” Si nous ne permettons pas à une attitude distante ou à la froideur d’altérer nos relations avec les autres, nous obtiendrons de bons résultats.

Au nombre des Dix Commandements donnés aux fils d’Israël figurait celui-ci : “ Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur le sol que Jéhovah ton Dieu te donne. ” (Ex. 20:12). Les enfants honoraient leurs parents notamment en observant les bonnes manières à la maison. La fille de Yiphtah a manifesté un respect remarquable envers son père en se conformant au vœu qu’il avait fait, bien que l’accomplissement de ce vœu ait constitué une épreuve pour elle. — Juges 11:35-40

Devenez [...] des imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés ”, a écrit Paul (Éph. 5:1). Pour imiter Jéhovah Dieu et son Fils, il nous faut appliquer les principes bibliques, comme ceux que nous avons examinés dans cet article. Ce faisant, nous n’adopterons pas une courtoisie de façade qui aurait pour seul but de gagner la faveur d’un supérieur ou d’obtenir des avantages matériels. — Jude 16.
Satan, qui vit les derniers jours de sa domination malveillante, est déterminé à saper tous les principes établis par Jéhovah en matière de politesse. Mais il ne parviendra pas à faire disparaître les bonnes manières chez les vrais chrétiens. Puissions-nous tous être résolus à suivre l’exemple de notre Dieu et de son Fils, qui se montrent prévenants. Par nos paroles et notre conduite, nous nous distinguerons alors toujours de ceux qui préfèrent l’impolitesse. Nous rendrons honneur au nom de Jéhovah et nous inciterons les gens sincères à s’associer à nous dans le vrai culte.

avatar
Dov
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 339
Date d'inscription : 02/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum